Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec histoire : il n'y a jamais eu de "pape heretique"

Pour réfuter les calomnies historiques faites contre certains Papes

Publié le par Clément LECUYER

  Depuis le fondement de la sainte Eglise catholique, les Papes ont toujours été constamment calomniés et attaqués par les ennemis de l'Eglise : gallicans, protestants, anti-infaillibilistes, modernistes, athées... Aujourd'hui, une grande partie de la "Tradition" (en particulier la FSSPX) suit les traces de ces hérétiques !

  Plusieurs historiens ecclésiastiques réputés et qualifiés ont pris courageusement  la défense de ces Papes (saint Pierre, Honorius, saint Libère, saint Marcellin, Boniface VIII...) régulièrement accusés à tort. Parmi eux, nous pouvons cité le cardinal BEGIN et l'abbé Constant. Nous mettons donc en ligne leurs écrits.
 
- le Cardinal Louis Nazaire BEGIN, docteur en théologie, spécialiste en histoire ecclésiastique, sacré évêque puis nommé cardinal au Québec. En 1873, il a publié un important ouvrage afin de réfuter les calomnies lancées contre la Papauté : "La primauté et l'infaillibilité des souverains pontifes" (428 pages). Son livre, extrêmement pertinent et complet, peut être téléchargé par PDF ICI.

Sommaire :

1. La primauté des Papes dans les premiers siècles.
2. L'orthodoxie de Saint Pierre - Les Papes Eleuthère et Victor - Controverse des rebaptisants
3. Les Papes Saint Callixte et Saint Marcellin - La papauté dans ses rapports avec les Conciles généraux
4. L'arianisme et le Pape Libère
5. Le Pape Zozime et l'hérésie pélagienne - Le Pape Vigile et les trois chapîtres
6. Le Pape Honorius et le monothélisme
7. Les fausses décrétales d'Isidore Mercator - La papesse Jeanne
8. Saint Grégoire VII et son siècle
9. Le Pape Boniface VIII jugé par l'histoire
10. Les Papes d'Avigon - Le procès des templiers - Le grand schisme d'Occident - Galilée - Suppression de la Compagnie de Jésus - Les Papes et la Bible - Conduite privée des Papes - Services rendus au monde par la papauté - Pie IX


- l'abbé CONSTANT a lui aussi écrit un important dossier intitulé : "L'histoire et l'infaillibilité des Papes" (1869).   Cet ouvrage, préciset complet, réfute magistralement les accusations faites contre de nombreux Papes.

Sommaire :

- Premier Tome (423 pages)  :

1. La primauté de Saint Pierre
- Primauté annoncée
- Primauté établie
- Primauté exercée
- Primauté transmise
2. Eleuthère était-il montaniste ?
3. Saint Victor a-t-il été montaniste ?
4. Saint Etienne a-t-il contredit le Pape Corneille ? Ce qu'il pensait du baptême des hérétiques
5. Saint Marcellin : accusation d'idôlatrie
6. Sylvestre : qui a convoqué et présidé le Concile de Nicée ?
7. Libère : est-il tombé dans l'arianisme ?
 
- Deuxième Tome (478 pages) :

8. Zozime : a-t-il embrassé le pélagianisme
9. Célestin : canons supposés
10. Gélase : son sentiment sur la présence réelle
11. Vigile : ses variations sur les trois chapitres
12. Grégoire 1er, dit le Grand, refuse le titre d'évêque universel
13. Boniface VIII reçoit de Phocas le titre d'évêque universel
14. Honorius : a-t-il été monothélite ? Sa condamnation au sixième Concile oecuménique
15. Martin Ier : accusation d'ignorance - Zacharie : Affaires des antipodes - Calixte III : La comète de 1456
16. Adrien Ier a-t-il remis  l'évêque de Mtez une collection de fausses décrétales ? Alexandre III et plusieurs autres Papes en ont-ils fait usage ?
17. Jean VIII : sa conduite envers Photius ; son sentiment sur la procession du Saint-Esprit
18. Autres reproches de contradictions :
19. Grégoire VII : son sentiment sur la transsubstantiation
20. Boniface VIII : reproches divers - Accusation d'hérésie
21. Jean XXII : son opinion sur la vision béatifique
22. Jean XXIII, Clément IX, Clément XI, Benoit XIV, Pie VII, Grégoire XVI : ont-ils condamné la traduction de la Bible en langue vulgaire ? Ont-ils interdit la lecture de la Bible aux fidèles ?

_________________


Le Pape Benoît XV dénonce les catholiques qui cherchent à dénigrer la papauté en accusant des Papes d'hérésies :

« Et ces Pontifes, qui osera dire qu’ils aient failli, même sur un point, à la mission, qu’ils tenaient du Christ, de confirmer leurs frères ? Loin de là : pour rester fidèles à ce devoir, les uns prennent sans faiblir le chemin de l’exil, tels les Libères, les Silvère, les Martin ; d’autres prennent courageusement en main la cause de la foi orthodoxe et de ses défenseurs qui en avaient appelé au Pape, et vengent la mémoire de ceux-ci même après leur mort. » (Encyclique Principi Apostolorum, 5 octobre 1920)