Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec annonces

Visite de Mgr André MORELLO en France

Publié le par Clément LECUYER

 Nous avons le plaisir d'accueillir en Bretagne Mgr Andres MORELLO. Il conférera le sacrement de Confirmationà Rennes le dimanche 5 mai, puis à Abbaretz, le jeudi de l'Ascension. Pour plus de renseignements, veuillez contacter l'abbé G. ROGER ou le Padre Rigoberto SANCHEZ.

Voici quelques photos de sa dernière venue en juillet 2011 :  

P7090119

P7090129

P7090132

 

  Pour les personnes désirant mieux connaître cet évêque argentin, supérieur et fondateur de la Compagnie de Jésus et de Marie, nous les invitons à se reporter à cette interview.  

 

Publié dans Annonces

Bientôt un nouveau prêtre !

Publié le par Clément LECUYER

Le samedi 29 septembre, en la fête de Saint Michel Archange, Mgr Geert Stuyver confèrera l'ordination sacerdotale à l'abbé Nathanaël Steenbergen à Verrua Savoia. Nous recommandons l'ordinand à vos prières et vous invitons à vous joindre à la neuvaine de prières à son intention à partir du 20 septembre (par la récitation quotidienne du Veni Creator)

Source : Sodalitium

Publié dans Annonces

Sainte année 2012 !

Publié le par Clément LECUYER

  Chers lecteurs,

 En ce premier jour de l'année 2012, pleurons de véritables larmes de repentir ! Faibles Pécheurs, nous avons offensé à de multiples reprises notre Père céleste pendant ces 12 précédents mois. Unissons-nous à notre sainte Mère qui pleure nos péchés.

 Mais soyons aussi dans la joie et remercions notre Père très miséricordieux qui nous accorde une année, une autre année pour nous convertir profondément, pour changer notre vie, pour nous sanctifier et pour défendre la sainte et infaillible doctrine de l'Eglise catholique si attaquée aujourd'hui !

  Et remercions-Le, louons-Le grandement pour les multiples grâces déjà reçues et pour toutes celles qu'Il nous a préparées de toute éternité.

Prière :
 

Ô divin Enfant, qui avez voulu souffrir dans votre chair innocente, je vous offre ma santé, mes forces, ma vie, pour être consumées à votre service. Faites, ô bon Maître, que je passe sans péché l'année qui commence et qu'elle soit une année sainte, une année de grâces et de mérites. Je la consacre à votre sainte enfance et vous en offre les prémices. Bénissez-moi, ô bon Jésus ! et rendez mes résolutions efficaces.

Nous vous souhaitons à tous une  SAINTE NOUVELLE ANNEE et nous vous assurons de nos prières pour que cette année 2012 nous voit tous progresser grandement sur la voie de la Sanctification ! Tout pour Dieu ! 

Publié dans Annonces

Communiqué : Ayez pitié de nous, Seigneur !

Publié le par Clément LECUYER

 Comme tout le monde a pu le constater, les évènements que nous vivons ces derniers jours sont bien tristes :

http://1.bp.blogspot.com/-DUzZ78JBlNU/TV0dOfA-39I/AAAAAAAAATA/UoT9UdK3GfQ/s1600/passion-of-the-christ.jpg
Scandales, apostasies, blasphèmes, sacrilèges... STOP !
Quand tout cela va-t-il cesser ?
Notre Dieu a déjà trop souffert à cause de nos péchés et des blasphèmes commis contre son infinie Majesté !

- Renouvellement à Assise de réunions oecuméniques où Notre-Seigneur est de nouveau bafoué : "les dieux des autres religions sont des démons" (Psaume 95). Il ne peut y avoir de paix sans le règne du Christ-Roi. 

  Saint Pie X : "Mais, plus étranges encore, effrayantes et attristantes à la fois, sont l’audace et la légèreté d’esprit d’hommes qui se disent catholiques, qui rêvent de refondre la société dans de pareilles conditions et d’établir sur terre, par-dessus l’Église catholique « le règne de la justice et de l’amour », avec des ouvriers venus de toute part, de toutes religions ou sans religion, avec ou sans croyances, pourvu qu’ils oublient ce qui les divise : leurs convictions religieuses et philosophiques, et qu’ils mettent en commun ce qui les unit : un généreux idéalisme et des forces morales prises « où ils peuvent ».(…) Que vont-ils produire ? Qu’est-ce qui va sortir de cette collaboration ? Une construction purement verbale et chimérique, où l’on verra miroiter pêle-mêle et dans une confusion séduisante les mots de liberté, de justice, de fraternité et d’amour, d’égalité et d’exaltation humaine, le tout basé sur une dignité humaine mal comprise. Ce sera une agitation tumultueuse, stérile pour le but proposé et qui profitera aux remueurs de masses moins utopistes." ( Notre charge apostolique)

- Négociations diplomatiques menées par Mgr Fellay avec les modernistes : la défense de la foi est secondaire...  L'objet des discussions se concentre principalement autour du niveau du statut canonique qu'engendrerait l'acceptation du Préambule Doctrinale. Mais quand on est soi-même infesté de l'erreur doctrinale sur des vérités essentielles (sur l'infaillibilité pontificale, sur l'obéissance due au Pape, sur la sainteté de la liturgie, etc) comment peut-on envisager de rester fidèle à la Foi de toujours ? Des aveugles peuvent-ils en conduire d'autres ?

- Outrages commis quotidiennement contre Notre-Seigneur au sein même du Saint Sacrifice de la Messe. L'abbé de Cacqueray, supérieur du district de France de la FSSPX vient d'exiger, en réparation à Assise, que soit célébrées 1000 messes, bien sûr una cum Benoît XVI, la personne qui est justement responsable du scandale incommensurable d'Assise ! C'est se moquer du monde ! Mais c'est surtout insulter Notre Seigneur qui souffre déjà bien suffisamment ! 

- Blasphèmes publics contre Notre-Seigneur en France avec la réalisation de pièces de théâtre directement christianophobes, financées en partie par les impôts des français. Bien évidemment, tout ceci étant couvert par les pouvoirs publics antichrétiens qui envoient les CRS matraquer les quelques courageux chrétiens  ayant osé réciter le chapelet devant le Théâtre à Paris ou ayant pousser le comble de la violence [sic] à siffler la pièce !  

  Tous ces évènements sont de terribles coups portés contre notre Christ-Roi ! Récitons tous ensemble quotidiennement des actes de réparation au Sacré-Coeur de Jésus.

Actes de réparation au Sacré-Coeur de Jésus

    Très doux Jésus, Vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité, et leur ingratitude n'y répond que par l'oubli, le délaissement, le mépris. Nous voici donc prosternés devant votre autel, animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

 Cependant, nous souvenant que nous-mêmes, nous nous sommes, dans le passé, rendus coupables d'une si indigne conduite, et pénétrés d'une profonde douleur, nous implorons d'abord pour nous-mêmes votre miséricorde. Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire, les fautes que nous avons commises, tout prêts aussi à expier pour ceux qui, égarés hors de la voie du salut, s'obstinent dans leur infidélité, refusant de Vous suivre, Vous, leur Pasteur et leur Chef, ou, secouant le joug si doux de votre loi, foulent aux pieds les promesses de leur baptême. Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables, réparer pour chacune d'elles : désordre de la conduite, indécence des modes, scandales corrupteurs des âmes innocentes, profanations des dimanches et des fêtes, blasphèmes exécrables contre Vous et contre vos Saints, insultes à votre Vicaire et à vos prêtres, abandon et violations odieusement sacrilèges du divin Sacrement de votre amour, péchés publics enfin des nations qui se révoltent contre les droits et l'autorité de votre Église.

 Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d'offenses ! Du moins, pour réparer votre honneur outragé, nous Vous présentons cette même satisfaction que Vous avez offerte à votre Père sur la Croix et dont Vous renouvelez l'offrande chaque jour, sur l'autel; nous Vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions de la Très Sainte Vierge votre Mère, des saints, des chrétiens fidèles. Nous Vous promettons de tout notre cœur, autant qu'il dépend de nous et avec le secours de votre grâce, de réparer nos fautes passées, celles de notre prochain, l'indifférence à l'égard d'un si grand amour, par la fermeté de notre foi, la pureté de notre vie, la docilité parfaite aux préceptes de l'Évangile, à celui surtout de la charité. Nous Vous promettons aussi de faire tous nos efforts pour Vous épargner de nouvelles offenses et pour entraîner à votre suite le plus d'âmes possible.

 Agréez, nous Vous en supplions, ô très bon Jésus, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice, cet hommage spontané d'expiation; gardez-nous jusqu'à la mort, inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service, accordez-nous ce don précieux de la persévérance qui nous conduise tous enfin à la patrie où avec le Père et le Saint-Esprit, Vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

15° anniversaire de la mort de M. l'abbé Gustave DELMASURE

Publié le par Clément LECUYER

http://www.sodalitium.biz/mkportal/modules/gallery/album/a_350.jpg

   L'abbé Gustave Delmasure (1911-1996), prêtre non una cum, fut un zélé défenseur de la foi et de la doctrine catholique et du Saint Sacrifice de la Messe. Il a longtemps célébré la messe traditionnelle non una cum à la chapelle Notre Dame des Victoires, à Cannes. Depuis sa disparition, la chapelle Notre Dame des Victoires est desservie par les prêtres de l'Institut Mater Boni Consilii.

  Prions pour le repos de son âme.

Réglement de la publication de commentaires

Publié le par Clément LECUYER

  Sédévacantiste, pour rester CATHOLIQUE se veut être un site intégralement catholique, de défense de la vraie Tradition et du magistère catholique. Par conséquent, il défend la position du Siège Apostolique vacant, etant donné les changements doctrinaux promulgués depuis Vatican II.

 L'ajout de commentaires est une option que nous avons choisi de désactiver il y a un peu moins d'un mois, en raison des débordements répétés de certaines personnes. Cependant, nous comptons réactiver cette option mais chaque intervenant publiant un commentaire est tenu de lire et de respecter ce présent réglement :

1. Les débats sont avant tout doctrinaux.

2. Toute attaque gratuite tenue à l'égard des véritables Souverains Pontifes et tout propos pertinace à l'encontre les dogmes de l'Eglise catholique  est interdit.

3. Tout commentaire publié engage son auteur et ne représente donc évidemment pas la position de note site.

4. Au cours de leurs discussions, les intervenants se doivent de pratiquer entre eux une vraie charité chrétienne. Les commentaires comportant des insultes, des paroles volontairement et objectivement blessantes ou méprisantes seront censurés. L'entraide et le souci de l'autre doivent être une priorité pour chaque catholique.

5. La déformation des noms est interdite.

6. Dans tous les cas, les intervenants se doivent de parler de façon respectueuse des clercs, prêtres et évêques. L'anticléricalisme, véritable fléau, ne peut être toléré sur notre site. Ceci n'empêche évidemment pas les intervenants à dénoncer avec humilité les éventuelles et possibles erreurs de certains clercs, mais toujours avec respect.

"Tous les fidèles doivent aux clercs le respect, dans la mesure qu’exigent le grade et la fonction qu’ils occupent; et ils commettent un sacrilège s’ils ont à leur égard des voies de fait." (Can. 119 du Code de Droit Canon de 1917)

7. Les intervenants doivent veiller à ne pas dévier du sujet de l'article.

8. La liberté d'opinion est autorisée, dans les limites bien sûr fixées par la foi et la doctrine catholiques.

Mgr Gaume : "De là, cette conséquence inévitable, que l'homme ou le peuple le plus libre est celui qui rencontre le moins d'obstacles pour accomplir et qui accomplit le plus fidèlement la volonté de Dieu en toutes choses. Telle est la belle définition que l'Eglise nous donne de la liberté humaine: Servir Dieu, dit-elle, c'est régner (Servire Deo regnare est. Paroles du Pontifical.)"

  Concernant la Thèse de Cassiciacum : Il est autorisé de débattre contre ou en faveur de la Thèse à condition bien sûr de le faire de façon sérieuse, réfléchie et charitable. Ainsi, il est strictement interdit d'attaquer les tenants (ou les opposants) de la Thèse en les qualifiant faussement d'hérétiques. Cependant, nous tenons à dire qu'à nos yeux, il n'est pas important, ni utile de "polémiquer" indéfiniment sur cette divergence théologique secondaire, qui ne concerne pas la foi.

 Lire notre rappel sur la position de notre site concernant la Thèse

  Nous espérons que chacun veillera à respecter ce réglement. 

Publié dans Annonces

Fête de Notre Dame du Bon Conseil : retour sur la position de notre site

Publié le par Clément LECUYER

 L'Eglise célèbre aujourd'hui Notre Dame du Bon Conseil. Cette dévotion envers la Sainte Mère de Dieu s'est développée suite à une apparition mariale près de Rome.

 Nous profitons de cette fête pour inviter nos lecteurs et leur famille à prier tout spécialement aujourd'hui pour l'Institut Mater Boni Consilii (Institut de la Mère du Bon Conseil). Cette association rassemblant des prêtres catholiques non una cum mérite d'être encouragée dans la lutte courageuse qu'elle mène pour la défense de la doctrine catholique et la sauvegarde des sacrements.

 Tout comme l'Institut Mater Boni Consilii , nous défendons le magistère de l'Eglise catholique, si violemment attaqué aujourd'hui par le modernisme, les fausses religions mais aussi - hélas ! - par la Fraternité Saint Pie X.  Ce combat de la foi nous amène obligatoirement à rejeter la légitimité, l'enseignement et les réformes de Vatican II et à refuser de reconnaître aujourd'hui 'Benoît XVI' comme Pape1

  Ainsi, alors que nous vivons dans un monde apostat où règne l'iniquité, le devoir des catholiques restés fidèles à la foi intégrale et à l'enseignement catholique consiste - en plus de demeurer fermes et intransigeants dans la foi - d'être unis dans la vie de tous les jours et de pratiquer plus particulièrement charité et entraide. Certes, beaucoup savent que quelques divergences d'opinions existent, et continueront probablement d'exister, entre "sédévacantistes complets" (qui est globalement notre position) et partisans de la Thèse de Cassiciacum (thèse tenue entre autres par l'Institut Mater Boni Consilii). Mais ces désaccords, quelquefois mal compris ou injustement caricaturés (de part et d'autre) , touchent des sujets théologiques secondaires ne concernant pas la foi ; d'ailleurs, la Thèse de Cassiassiacum aboutit dans le concret aux mêmes conclusions pratiques que celles émises par "sédévacantistes complets" ! A ce propos, l'histoire de l'Eglise nous offre de nombreux exemples de divergences entre théologiens ou communautés religieuses (Dominicains et Jésuites)   concernant des points de vue théologiques différents ; dans ce cas de figure, la position de la hiérarchie de l'Eglise (Papes, évêques...) consistait toujours à relativiser ces "divisions" de théologiens, à rappeler que l'unité dans la foi catholique était l'essentiel et à rappeler à l'ordre, voire blâmer, les esprits belliqueux. Il doit en être de même aujourd'hui.  D'autant plus que nous sommes orphelins de Pape puisque les ennemis de l'Eglise   "ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété ; en sorte que le Pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé." (Mat. XXVI, 31 cité par Léon XIII dans son exorcisme pour les fidèles).

 C'est pourquoi nous appelons de nos voeux le développement d'une véritable communication et entraide constructives entre les prêtres et entre les fidèles catholiques non una cum et la politique tenue par notre site consistera toujours de refuser la polémique stérile provoquée et entretenue par certains esprits tombant dans le piège tendu par le chef des ennemis de l'Eglise : Satan, "le séducteur du monde entier" (Ap. XII ,9). Précisons toutefois que le fait de refuser les querelles ne signifie pas pour autant ne pas exposer nos avis et positions quand cela a lieu d'être. Mais dans ce cas là, les principes basés sur la charité chrétienne doivent être bien évidemment de rigueur et il nous apparaît prudent et sage de ne pas débattre indéfinitivement sur les mêmes sujets quand tout a été dit de part et d'autre. 

 Que Notre Dame du Bon Conseil protège l'Institut Mater Boni Consilii ainsi que les autres communautés non una cum ! Prions-là aussi pour qu'elle convertisse à la foi intégrale les modernistes, la Fraternité Saint Pie X, la Fraternité Saint Pierre, la CRS... mais tout simplement le monde entier !

____________________________

Prière à Notre Dame du Bon Conseil de Léon XIII :

 "Ô très Glorieuse Vierge Marie, choisie par le Conseil éternel pour être la Mère du Verbe Incarné, la Trésorière des Grâces Divines et l'Avocate des pécheurs, moi, le plus indigne de Vos serviteurs, je recours à Vous, afin que Vous daigniez être mon guide et mon conseil dans cette vallée de larmes. Obtenez-moi, par le très Précieux Sang de Votre Divin Fils le pardon de mes péchés, le salut de mon âme et les moyens nécessaires pour l'acquérir. Obtenez à la Sainte-Église le triomphe sur ses ennemis et la propagation du règne de Jésus-Christ sur la terre. Ainsi soit-il."  (Indulgence de 100 jours) 

Note :

   Il en est de même pour 'Jean-Paul II', 'Paul VI' qui ne pouvaient pas détenir l'autorité pontificale du fait de leur adhérence à Vatican II et de leurs hérésies. Concernant Jean XXIII, même si cela est moins net, ce personnage n'est pas Pape non plus car c'était au moins un pape douteux car "papa dubius, papa nullus" (pape douteux, pape nul). Pie XII est, pour le moment, le dernier Pape de l'Eglise catholique.

Télécharger cet article en PDF

Joyeuses Pâques à nos lecteurs, nos bienfaiteurs et à leur famille !

Publié le par Clément LECUYER

http://www.christusrex.org/www2/art/images/beato20.jpg
Resurrexi, et adhuc tecum sum, alleluia
Je suis ressuscité et me voici encore avec vous, alleluia !
(Introït de la messe de Pâques)

    Salve festa dies !

  Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges ! Jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

La terre, qui reprend son éclat et sa beauté, annonce que toute créature renaît aujourd'hui avec son auteur.

Pour applaudir au triomphe du Christ sortant du tombeau, les forêts se couvrent de feuillage, les plantes étalent leur floraison.

La lumière, les cieux, les campagnes, les mers, célèbrent de concert le Dieu qui s'élève au-dessus des astres, vainqueur de la loi du trépas.

Le Dieu crucifié naguère règne maintenant sur l'univers; la création entière adresse d'humbles vœux à son auteur.

Publié dans Annonces

Projet de préceptorat à Paris

Publié le par Clément LECUYER

   Nous publions ci-dessous une annonce d'un fidèle catholique non una cum concernant un projet de préceptorat :


Fidèle parisien tenant de la vacance du Siège Apostolique, disposant potentiellement de deux précepteurs, cherche à créer, pour son fils et d'autres lycéens catholiques de la capitale, préceptorat catholique à domicile niveau lycée à Paris. Ouvert à toute demande de familles tenant la même position pour former une association dans ce but. Toute aide, idée, proposition bienvenue.

Contact :
lycee.catholique@gmail.com 
06 87 84 64 78

 

N'hésitez pas à faire circuler cette information autour de vous !

 

 Pie XII : " "Celui-là seul, dit saint Bonaventure, est un véritable éducateur, qui est capable de marquer son élève d'une empreinte de beauté, de lui infuser la lumière et de lui mettre au coeur une force virile".  Cette pensée, il faut la méditer attentivement à notre époque surtout où nous constatons souvent que l'instruction, non seulement reste étrangère à la formation morale des enfants, mais encore devient pour les âmes une puissance très nocive si le mépris de Dieu et de la religion vient s'y joindre. C'est pourquoi notre Mère la sainte Eglise entoure d'une affection vigilante ceux qui ont mission d'élever les adolescents, car c'est des maîtres que dépendent en grande partie le salut et le progrès de la chrétienté." (Bref pontifical de S. S. Pie XII - 1951)

Publié dans Annonces