8 septembre : Nativité de notre Très Sainte Mère

Publié le par Clément LECUYER

  De même que la naissance du Sauveur (25 décembre) est fêtée 9 mois exactement après l'Annonciation (25 mars), de même la Nativité de Notre-Dame (8 septembre) est fêtée exactement 9 mois après son Immaculée Conception (8 décembre). Aujourd'hui, l'Eglise célèbre donc la naissance terrestre de la Très Sainte Vierge Marie.

null
« O quels trésors apporte au Ciel et à la terre la naissance de Marie !

Le démon frémit de rage et de désespoir, parce que, dans Marie,
il voit Celle qui doit l'écraser et le confondre. Au contraire, les anges
et les bienheureux font retentir la voûte des cieux de chants d'allégresse
en voyant naître une Reine » (Sermon du Saint Curé d'Ars)

 

"Marie, cette âme sainte et divine, est en l'Église ce que l'aurore est au firmament ; elle précède immédiatement le soleil.

Mais elle est plus que l'aurore : car elle ne le précède pas seulement, elle le doit porter et enfanter au monde, donner la Vie, le Salut, la Lumière à l'univers, et y produire un Soleil Orient, un Soleil levant, dont celui qui nous éclaire n'est que l'ombre et la figure.

La terre, qui méconnaît Dieu, méconnaît aussi cet ouvrage de Dieu en la terre.

Marie naît à petit bruit, sans que le monde en parle et sans qu'Israël même y pense, bien qu'elle soit la fleur d'Israël et la plus éminente de la terre.

Mais si la terre n'y pense pas, le ciel la regarde et la révère comme celle que Dieu a fait naître pour un si grand sujet, et pour rendre un si grand service à sa propre personne, c'est-à-dire pour le revêtir un jour d'une nouvelle nature. Et ce Dieu même qui veut naître d'elle l'aime et la regarde en cette qualité. Son regard n'est pas alors sur les grands, sur les monarques que la terre adore ; mais le premier et le plus doux regard de Dieu en la terre est vers cette humble Vierge que le monde ne connaît pas." Cardinal Pierre de Bérulle.

"Il convenait que le miracle des miracles, l'enfantement d'une vierge, fût préparé par un miracle qui y eut quelque ressemblance. J'en donnerai une raison plus élevée et plus divine : il faut que dans cette conception la nature ne devance pas la grâce, qu'elle ne produise pas son fruit avant que la grâce ne donne le sien. Dans cette naissance nous voyons fleurir le désert." Saint Jean Damascène.

"Elle eut pour parents Joachim et Anne, Joachim signifie la préparation du Seigneur, et en effet il prépara la venue sur terre du Fils de Dieu. Anne signifie grâce : la fille qu'ils obtinrent de Dieu dans un âge avancé était une grâce précieuse. Cette trinité terrestre rendait hommage ici-bas à la Trinité céleste." Saint Epiphane.

Prière

O Marie, Vierge heureuse et bénie, permettez-moi de m'approcher de votre berceau, et de joindre mes louanges à celles que vous rendent les anges qui vous entourent, heureux d'être les témoins des merveilles de votre naissance. Agenouillé devant vous, je vous fais l'offrande de mon coeur ; Reine du ciel et de la terre, recevez-moi et gardez-moi. Je vous salue, Marie, O fruit de pureté ! La terre maudite s'étonne d'avoir pu vous produire. O Marie, pleine de grâces, vous relevez l'espoir des enfants d'Eve chassé du paradis et vous ranimez leur confiance. Au jour de votre entrée dans le monde, nous avons relevés nos fronts abattus : votre naissance annonce celle du Rédempteur, comme l'aurore annonce la venue du jour. Je vous salue, Marie, O étoile de Jacob ! Le soleil de justice va se lever, le jour de la grâce va luire, et c'est vous qui avez hâté sa venue. Vos désirs, plus ardents que ceux des patriarches et des prophètes, attirent le véritable Emmanuel dans votre sein, et c'est à vous qu'il appartiendra de nous donner le Verbe fait chair. Que vos saintes mains, O Marie, répandent dans mon coeur avec profusion l'humilité, l'innocence, la simplicité, la douceur et la charité : que ces vertus de votre coeur saisissent le mien pour que j'appartienne avec vous au Christ, mon Seigneur, et qu'en lui je sache offrir le bien que je fais et le mal que je souffre pour la plus grande gloire de Dieu qui est le salut des pécheurs.

 

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !