L'intégration de la FSSPX dans l'église conciliaire.

Publié le par c.m


Joseph Ratzinger Hier, Mgr Lefebvre et la FSSPX se félicitaient d'être "excommuniés", c'est à dire d'être "hors de la communion" des modernistes et des "antichrists" qui dirigent l'église conciliaire.

Aujourd'hui, Mgr Fellay se félicite d'être reconnu officiellement "en communion" avec ces mêmes personnages !!

Face à cette "désorientation diabolique" des autorités de la FSSPX, nous vous transmettons dans un premier temps les excellentes et très détaillées analyses que vient de publier le site virgo-maria.org sur ce ralliement-trahison.

Compte tenu de l'efficacité et des résultats quasi-automatiques des "croisades du Rosaire" lancées par Mgr Fellay, il est fâcheux que celui-ci n'ait pas plutôt fait prier au préalable pour la conversion de Ratzinger-Benoît XVI et de son église conciliaire.

En effet, cela aurait évité à Mgr Fellay d'être reconnu aujourd'hui "en communion" avec celui qu'il qualifiait il y a peu de "parfaitement libéral" et dont Mgr Tissier dénonçait encore récemment à Colmar les hérésies pertinaces.

Pourquoi Mgr Fellay n'a-t-il pas lancé non plus ou ne lancerait-il pas maintenant une campagne de 1 million de chapelets pour la conversion de la Russie ou pour le Règne Social de Notre Seigneur, pour le Règne de Son Sacré-Cœur ?

Mais il est vrai que pour cela, il faut avoir la foi ?

Car là, impossible de s'arranger au préalable et simuler un quelconque "miracle" !! L'illusion n'est pas possible !

Qui ne voit, en effet, que ces deux "préalables" posés officiellement dès l'an 2000 par Mgr Fellay et préparés dans la coulisse d'un commun accord entre les clercs infiltrés à la tête de la FSSPX et le Vatican occupé (à l'issue de sa rencontre avec Ratzinger le 29 août 2005, Mgr Fellay parlait lui-même de "processus par étapes") ne furent, en fait, que le moyen insidieux utilisé pour justifier auprès des fidèles un ralliement inavouable mais aujourd'hui bien réel !

Nous tenons également à vous transmettre ici la lettre d'un prêtre de la FSSPX qui dénonçait il y a un peu plus d'un mois ces fameux "deux préalables" ainsi que le piège du "processus de réconciliation". Un prêtre de la FSSPX dénonce les deux préalables.

 

Nous lançons enfin un appel à tous les prêtres et fidèles qui refusent cette trahison du combat de Mgr Lefebvre à s'organiser afin de s'informer et réagir au plus tôt et mettre en place une nécessaire et urgente résistance.

Chacun de nous connaît un prêtre ou un fidèle qui n'accepte pas cette situation d'apostasie.

A cette fin, n'hésitez pas à nous faire remonter toutes les informations que vous jugerez utiles.


Résistance catholique