25ème anniversaire de l’Institut Mater Boni Consilii

Publié le par Clément LECUYER

 Nous relayons ici l'essentiel du dernier tract de l'Institut Mater Boni Consilii :


mgr bunigni et guerard des lauriers

 

Mgr Benigni et Mgr Guerard des Lauriers

 

“Nous sommes des Catholiques Romains intégraux. Comme ce mot l’indique, le Catholique-Romain intégral (…) est ‘papiste’, clérical, antimoderniste, antilibéral, antisectaire. Donc il est intégralement anti-révolutionnaire, parce qu’il est l’adversaire non seulement de la Révolution jacobine et du radicalisme sectaire, mais aussi du libéralisme religieux et social." (Mgr Umberto Benigni)

 

 

" Le temps fait son oeuvre : bientôt 60 ans depuis l’ouverture du concile Vatican II par Jean XXIII et déjà plus de 40 ans depuis le Novus Ordo Missæ de Paul VI. Face à ces échéances inquiétantes, d’autres au contraire soutiennent notre espérance. Ainsi en est-il du 25ème anniversaire de l’Institut Mater Boni Consilii : frêle esquif dans la tempête qui secoue les entrailles de l’Église, il a su éviter les écueils et le voilà qui tient le cap, toujours fidèles durant toutes ces années aux principes doctrinaux qu’il s’était donné à la naissance (c’est un fait suffisamment rare, par les temps qui courent, pour être signalé!).

 

 L’un des signes les plus récents de sa vigueur est la nouvelle chapelle qui vient de s’ouvrir à Paris au printemps dernier : beau cadeau de la Providence pour ce 25ème anniversaire, nouveau port de salut pour les fidèles attachés aux sacrements ‘non una cum’ en région parisienne, témoignage aussi du courage et de la générosité de ces fidèles pour la Foi intégralement catholique. C’est à l’école de Mgr Umberto Benigni et de Mgr Guérard des Lauriers, miroirs de l’esprit et de la lettre du Magistère de notre saint mère l’Église, que nous essayons de former les fidèles qui se rassemblent autour de nous, de les former à ce catholicisme intégral dont notre Institut se revendique.

 

 Alors que les années avancent, que la fatigue des catholiques opposés à Vatican II augmentent, que les générations se suivent toujours moins conscientes des dangers pour la Foi, c’est finalement le poison du libéralisme qui s’insinue parmi les rangs des résistants. L’héritage ambigü laissé par Mgr Lefebvre (dont Mgr Guérard a dû se séparer dès 1978) et le programme séduisant de Benoît XVI ne font-ils pas qu’accélérer ce processus? Au milieu de cette actualité pleine de dangers, sachons comprendre les clés qui nous permettront de rester fidèles à la devise de l’Institut : “gloire à Dieu, fidélité à l’Eglise, sainteté pour soi, charité pour le prochain”. "

 


Mardi 1er Novembre, pour la fête de la Toussaint

Récollection d'une journée à Raveau (Nièvre)


> De 9h30 à 17h, meditations selon l’esprit des exercices spirituels de Saint-Ignace,
Grand-Messe à 11h, repas servi sur place.
Prière de vous inscrire au plus tôt, surtout pour les personnes cherchant une place en voiture à partir de Paris.

 

Dimanche 6 novembre 2011 à Paris
Messe le matin, conférences l’après-midi
par M. l’abbé Francesco Ricossa.

 

Sujets des conférences :

 

> Ces deux figures qui ont forgé l’esprit de l’Institut et qui nous tracent à tous une voie, aujourd’hui encore, pour rester fidèle à la Foi : Mgr Umberto Benigni (fondateur du Sodalitium Pianum et Mgr Guérard des Lauriers (auteur du Bref examen critique du Novus Ordo Missae).   


> Benoît XVI et la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X : l’analyse de l’Institut Mater Boni Consilii face à l’actualité dans l’Église.

 

Pour retrouver toutes les informations complètes, cliquez ICI