Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bientôt un nouveau prêtre !

Publié le par Clément LECUYER

Le samedi 29 septembre, en la fête de Saint Michel Archange, Mgr Geert Stuyver confèrera l'ordination sacerdotale à l'abbé Nathanaël Steenbergen à Verrua Savoia. Nous recommandons l'ordinand à vos prières et vous invitons à vous joindre à la neuvaine de prières à son intention à partir du 20 septembre (par la récitation quotidienne du Veni Creator)

Source : Sodalitium

Publié dans Annonces

L'abbé Ratzinger contredit le Credo, la Tradition et le Magistère

Publié le par Clément LECUYER

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/09/15/8a6c5e36-ff64-11e1-a3d6-67582e8e2abe-493x328.jpg
Benoît XVI : «Chrétiens et musulmans, unissez-vous» (Le Figaro du 15/09/12)


  Conflits et malheurs d'ici-bas se résoudront à travers l'unité des chrétiens et des musulmans entre eux. Voici ce qu'a déclaré en substance Benoît XVI lors de son déplacement au Liban le 15 septembre. Cet enseignement, qui s'inscrit dans la lignée doctrinale de Vatican II, est clairement erroné. Deux erreurs majeures sont à relever :

1. Il est nécessaire  que musulmans et chrétiens s'unissent ensemble

 L'islam a toujours été une fausse religion, condamnée par l'Eglise. Comment un musulman pourrait-il être uni à un catholique ? Ceci est radicalement impossible. Car qui dit unité dit même et unique foi (cf. encyclique Mortalium Animos du Pape Pie XI).


"Il y a un seul corps et un seul esprit, comme vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation.Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, qui agit par tous, et qui réside en nous tous."
(Epitre de Saint Paul - Ephes. 4, 1-7 et 13-21. -  de la Messe pour l'unité de l'Eglise)

 

 L'unité dans l'Eglise se rapporte à la communion des saints, dogme de foi selon lequel tous les chrétiens membres de l'Eglise sont en communion les uns avec les autres et que, par conséquent, les infidèles, hérétiques, apostats et schismatiques sont exclus de cette communion. 

 N'est-ce pas contredire cette vérité que d'affirmer impunément que chrétiens et musulmans peuvent et doivent s'unir entre eux ?

- Chrétiens et musulmans n'adorent pas le même Dieu, les premiers adorant la Sainte Trinité, les derniers adorant un démon : "Les dieux des Gentils (fausses religions) sont des démons" (Psaume 95 : 5). Voici ce que prêchait Mgr Louis Pavy, évêque d’Alger, en sa cathédrale d'Alger en 1853 :

"Est-ce le Dieu véritable que le dieu de Mahomet ? Non ! ... Son dieu unique est le plus cruel des tyrans... Le dieu de Mahomet change l’éternelle beauté du ciel en un lieu de prostitution, dont les orgies dépassent en lubricité multiple et stérile tout ce que l’idolâtrie elle-même, dans ses conceptions les plus abjectes, avait pu rêver. Le dieu de l’islam, c’est un être tellement immonde, en sa complaisante faiblesse, que si l’autorité chargée de la garde des mœurs rencontrait dans nos rues quelque chose de semblable, elle devrait à l’instant l’arrêter et le dérober aux yeux d’un public, hélas, pourtant si facile ! Et se serait là le vrai Dieu ? Oh, non, non, ce n’est pas là le vrai Dieu du ciel et de la terre, le Dieu des nations, le Dieu des prophètes, le Dieu de Moïse, le Dieu de Jésus-Christ. Ce n’est pas Vous, ô Sainte Trinité, que cet homme a violemment combattue. Ce n’est pas Vous, ô Père saint, ô Verbe éternel, ô Esprit de lumière et de charité ! Ce n’est pas Vous, Jésus, le salut et la vie de mon âme… Cet homme,  Mahomet, ne vous a pas connu, il n’a pas su vous aimer, lui. Pardon, Seigneur, si, pour la défense de votre nom, j’ai parlé d’un autre dieu que vous !"

- L'Islam est une fausse religion, blasphématoire et hérétique. Un musulman ne peut donc faire partie de l'Eglise et de la communion des saints. Ceci est un article du Credo, il suffit de lire le Grand Catéchisme de saint Pie X.    

 

143. Que nous enseigne le neuvième article du Credo : «la sainte Église catholique», «la communion des saints»?
Le neuvième article du Credo nous enseigne que Jésus-Christ a fondé sur la terre une société visible qui s’appelle l’Église catholique et que tous ceux qui font partie de cette Église sont en communion entre eux.

147. Où se trouvent les membres de l’Église?
Les membres de l’Église se trouvent partie au ciel, et ils forment l’Église triomphante; partie au purgatoire et ils forment l’Église souffrante; partie sur terre, et ils forment l’Église militante.

224. Qui sont ceux qui n’appartiennent pas à la communion des saints?
Ceux qui n’appartiennent pas à la communion des saints sont dans l’autre vie les damnés, et en cette vie ceux qui n’appartiennent ni à l’âme ni au corps de l’Église, c’est-à-dire ceux qui sont en état de péché mortel et se trouvent hors de la véritable Église.

225. Qui sont ceux qui se trouvent hors de la véritable Église?
Ceux qui se trouvent hors de la véritable Église sont les infidèles, les juifs, les hérétiques, les apostats, les schismatiques et les excommuniés.

226. Qu’est-ce que les infidèles?
Les infidèles sont ceux qui ne sont pas baptisés et qui ne croient pas en Jésus-Christ; soit qu’ils croient à de fausses divinités et les adorent, comme les idolâtres; soit que tout en admettant le seul vrai Dieu ils ne croient pas au Christ Messie, venu en la personne de Jésus-Christ ou encore à venir: tels sont les mahométans et autres semblables.

 Il ne peut y avoir d'union si le lien de la foi fait défaut. Cependant, qu'il y ait une unité entre l'islam et la nouvelle religion moderniste de Vatican II n'est pas inconcevable, bien au contraire. La nouvelle religion mondialiste enseignée au Vatican a pour objectif le rassemblement de toutes les croyances entre elles, l'islam en faisant partie. Il suffit de lire la déclaration conciliaire Nostra aetate (1965) pour s'en convaincre :

"L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi musulmane se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne. Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et le musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté."

2. La liberté religieuse et l'unité des religions, dimensions sociales et politiques indispensables à la paix

  L'Eglise catholique professe le contraire : les désordres sociaux, humains, économiques et les guerres sont les conséquences des atteintes du genre humain à Dieu et ses commandements.  Il ne peut y avoir de paix sur terre sans que règne le Christ-Roi sur les nations. La liberté religieuse et l'oecuménisme moderniste sont condamnées comme hérésies par l'Eglise car ces conceptions sont une injure à la Majesté Divine et renient la mission de l'Eglise catholique. 


"Omnia instaurare in Christo"
"Tout restaurer dans le Christ" (devise du Pape saint Pie X)

Pie XI : "Nous avons déjà montré qu'une des causes principales du chaos où nous vivons réside dans ce fait que de graves atteintes ont été portées au culte du droit et au respect de l'autorité, - ce qui s'est produit le jour où on s'est refusé à voir en Dieu, Créateur et Maître du monde, la source du droit et de l'autorité. Ce mal trouvera lui aussi son remède dans la paix chrétienne, qui se confond avec la paix divine et par là même prescrit le respect de l'ordre, de la loi et de l'autorité. [...]

Il ne saurait donc y avoir aucune paix véritable —  cette paix du Christ si désirée —  tant que tous les hommes ne suivront pas fidèlement les enseignements, les préceptes et les exemples du Christ, dans l'ordre de la vie publique comme de la vie privée. [...]
Il apparaît ainsi clairement qu'il n'y a de paix du Christ que par le règne du Christ, et que le moyen le plus efficace de travailler au rétablissement de la paix est de restaurer le règne du Christ." (Lettre Encyclique Ubi arcano Dei du Pape Pie XI)


 Qui plus est, comme le démontre Dom Guéranger dans son ouvrage Jésus-Christ roi de l'histoire, l’Islam est le fléau choisi par Dieu pour punir les nations chrétiennes infidèles. Il est donc évident que ce n’est pas en collaborant avec l’Islam (secte hérétique niant la divinité du Christ et rejetant la Sainte Trinité) que les catholiques édifieront un monde meilleur, ce monde voulu par la vraie Eglise de toujours, à savoir la cité catholique. 

 Il ne nous reste plus qu'à prier pour la conversion des musulmans et de l'ensemble des infidèles. Récitons cette belle supplique de saint François Xavier qui a converti des milliers d'hommes à la vraie foi :

Père Créateur de toutes choses, souvenez-vous, s'il vous plait, que vous avez créé les âmes des infidèles à votre image et ressemblance : voyez néanmoins comme l'enfer s'en remplit au préjudice de votre gloire ; souvenez-vous du sang que Jésus-Christ, votre très cher Fils, a libéralement versé, et de tout ce qu'il a souffert pour elles.
Ne permettez pas que ces pauvres âmes l'ignorent plus longtemps, et le méprisent davantage ; laissez-vous toucher par les prières de vos élus et de votre église, son épouse ; souvenez-vous de vos miséricordes ; oubliez leur idolâtrie; faites qu'elles connaissent leur Rédempteur que vous leur avez envoyé, et qu'elles adorent l'aimabele Jésus, votre Fils et notre Seigneur, notre salut, notre vie, notre résurrection, par qui nous avons été délivrés et sauvés, et a qui en doivent être rendus l'honneur et la gloire en les siècles infinis.
Ainsi soit-il.

Centres de Messes non una cum à travers le monde

Publié le par Clément LECUYER


  Grâce au travail de M. l'abbé Roméro, nous sommes heureux de vous offrir une liste des centres où l’Oblatio Munda est célébrée de part le monde.

  Pour télécharger ce document, veuillez cliquer ICI.

19 septembre 1846 : Notre Dame de la Salette en pleurs

Publié le par Clément LECUYER


"Vous aurez beau prier, beau faire, jamais vous ne pourrez récompenser la peine que j’ai prise pour vous autres."

  Le samedi 19 septembre 1846 en fin d'après midi, alors que sonnaient les premières vêpres de la fête de Notre-Dame des Douleurs (qui était alors célébrée le 3ème dimanche de septembre), la Très Sainte Vierge Marie, toute en pleurs, apparut à deux enfants sur la sainte montagne de La Salette, dans le diocèse de Grenoble.

  L'Eglise a reconnu l'authenticité de cette apparition dans laquelle Maximin et Mélanie virent la Vierge en pleurs et reçurent d'elle un message qu'ils devaient faire passer à “tout son peuple”.  Ce message (authentifié par Mgr de Bruillard, l'évêque de Grenoble de l'époque), à ne pas confondre avec  le "secret" que Notre Dame a dévoilé à Mélanie, est trop peu connu. C'est pour cette raison que nous publions ci-dessous les parties qui nous semblent être les plus importantes :

"Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée de laisser aller le bras de mon Fils. Il est si fort et si pesant que je ne puis plus le maintenir. Depuis le temps que je souffre pour vous autres ! Si je veux que mon Fils ne vous abandonne pas, je suis chargée de le prier sans cesse. Pour vous autres, vous n’en faites pas cas ! Vous aurez beau prier, beau faire, jamais vous ne pourrez récompenser la peine que j’ai prise pour vous autres.

Je vous ai donné six jours pour travailler, je me suis réservé le septième et on ne veut pas me l’accorder. C’est ça qui appesantit tant le bras de mon Fils.Et aussi, ceux qui mènent les charrettes ne savent pas jurer sans mettre le nom de mon Fils au milieu. Ce sont les deux choses qui appesantissent tant le bras de mon Fils. [...] S’ils se convertissent, les pierres et les rochers deviendront des monceaux de blé et les pommes de terre seront ensemencées par les terres.

 Faites-vous bien votre prière, mes enfants ? Pas guère, Madame. Ah ! Mes enfants, il faut bien la faire, soir et matin, ne diriez-vous qu’un Pater et un Ave Maria quand vous ne pourrez pas mieux faire. Et quand vous pourrez mieux faire, il faut en dire davantage. L’été, il ne va que quelques femmes un peu âgées à la Messe. Les autres travaillent le dimanche tout l’été, et l’hiver, quand ils ne savent que faire, ils ne vont à la Messe que pour se moquer de la religion. Le Carême, ils vont à la boucherie, comme les chiens. [...]

 Eh bien, mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple ! Allons, mes enfants, faites-le bien passer à tout mon peuple !"

  Déjà en 1846, Notre Sainte Mère du Ciel pleurait de douleurs à cause du non respect de la sanctification du dimanche, du blasphème et du manque de piété des catholiques. Qu'en est-il aujourd'hui ?!

 Dans le "secret" qu'elle a confié à Mélanie, Notre Dame a également prédit la terrible situation dans laquelle se trouve aujourd'hui l'Eglise depuis une quarantaine d'années. Le texte connu et publié de l'actuel secret suscite toujours des controverses quant à sa véritable authenticité et à sa publication au grand public. Quoi qu'il en soit, il est certain que ce secret porte sur la crise effroyable qui frappe l'Eglise aujourd'hui : "Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'Antéchrist... l'Eglise est éclipsée" ; la foi et les faits nous le montrent : Depuis Vatican II, l'Eglise catholique est bien éclipsée par cette nouvelle religion mondiale antichrétienne enseignée par les autorités modernistes et régie par le Code de Droit Canonique promulgué en 1983 par l'imposteur Jean-Paul II.

> Pour réciter les magnifiques litanies de Notre Dame de la Salette, cliquer ICI

23 septembre : Prière mondiale des juifs pour l'avènement de l'Antéchrist

Publié le par Clément LECUYER

http://litinerantcitoyen.files.wordpress.com/2012/09/priere_mondiale_juive.jpg?w=488&h=690

 Selon de nombreux sites juifs et l’étrange page Facebook All Jews as One, le dimanche 23 septembre 2012 à 17h précises, heure de Paris (11h à Montréal, 8h à Los Angeles), les Juifs du monde entier sont invités, sur fond d’opération pièces jaunes (pour la Tsedaka : aumône officiellement pour les frères de religion dans le besoin) à réciter la prière suivante :

"MAÎTRE DE L’UNIVERS, NOUS, ENFANTS D’ISRAËL, NOUS TE DEMANDONS LE MASHIAH* (Messie en hébreu) AFIN DE NOUS DÉLIVRER MAINTENANT ET AVEC MISÉRICORDE DE CET EXIL ET DE NOS SOUFFRANCES, DE RÉVÉLER TON NOM DANS LE MONDE ET D’Y AMENER LA PAIX. AMEN".

 L’ancien grand rabbin de France, Sitruk, intervient à la fin pour expliquer le caractère magique et blasphématoire de cette opération : « G.od » (ou le Diable) ne saurait s’opposer à une prière collective de juifs, quoi qu’ils demandent.
 

 
 Est-ce alors une coïncidence que ce même jour en France, le 23 septembre, est dédié à la journée d’éveil au judaïsme pour les paroisses modernistes et protestantes? Lire ICI
 

  Il est évident que cette demande de l'avènement du Mashiah correspond, en fait, pour nous catholiques, à l'arrivée (prochaine ou non) de l'Antéchrist. Car c'est le sentiment commun des Pères de l'Église et de nombreux exégètes que les Juifs recevront et acclameront l'Antéchrist comme Messie

- Saint Grégoire de Nazianze : "L'Antéchrist sera cru comme Messie par les Juifs." (Gregor. Nazianz., Orat. XLVII.) 

- Saint Éphrem : "C'est d'une manière exceptionnelle que l'Antéchrist entourera de faveurs la nation juive. Mais c'est aussi d'honneurs extraordinaires que la nation déicide le couvrira et qu'elle applaudira son règne." (Ephr., Serm. de Antichr.)

- Saint Ambroise citant cette parole de Jésus-Christ : Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son nom vous le recevrez, dit : "Cela montre que les Juifs, qui n'ont pas voulu croire en Jésus-Christ, croiront à l'Antéchrist." (Ambros., in Psalm. XLIII.)   

 Nous ne pouvons pas rester à regarder les bras croisés cette mobilisation mondiale de la synagogue de Satan. Ainsi, non seulement nous devons prier pour la conversion des juifs qui ont refusé de suivre la nouvelle Alliance :

“Prions aussi pour les perfides juifs, afin que Dieu notre Seigneur enlève le voile de leurs cœurs et qu’ils reconnaissent avec nous Jésus-Christ Notre Seigneur (prière pour la conversion des juifs de l'office du Vendredi saint)

  mais nous devons surtout réciter ce dimanche 23 septembre, si possible à 17h00, l'exorcisme contre Satan et les anges apostats, publié pour les fidèles du monde entier par l'ordre du Pape Léon XIII. Utilisons les armes que la Sainte Eglise nous a donnée !

"Cette prière, composée par le Pape LÉON XIII, d'après le formulaire des Exorcismes du Rituel Romain devrait être récitée fréquemment par tous, en public comme en privé, pour mettre en fuite les démons, diminuer leur action perverse sur les pécheurs, préserver l'Eglise, la Patrie et les familles de grands maux [...]  Les fidèles doivent, plus que jamais le réciter, mieux que cela : le prier. Ils seront, comme je l'ai été moi-même, confirmés dans cette pratique et divinement consolés, en revenant à la source, et à la Vérité." (Mgr Guerard des Lauriers)

  > Texte de l'exorcisme ici (à partir de la 4° page) 

 Par la même occasion, ayons soin d'implorer le secours et la protection de Dieu et de sa cour céleste afin que nous résistions aux séductions des ennemis très rusés de l'Eglise.

"Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme de l'iniquité, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps. Car le mystère de l'iniquité* agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement. L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés." (Saint Paul - Thessaloniciens 2).

> A lire ou relire : Le déicide

Publié dans Judaïsme

Mgr Williamson exclu de la FSSPX ?

Publié le par Clément LECUYER

 Selon plusieurs sites lefebvristes, Mgr Williamson, l'un des quatre évêques de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X, aurait été officiellement exclu de ses rangs. Une décision que l'on sentait venir depuis plusieurs mois.

UN EVÊQUE DE MOINS A LA FSSPX

Mgr Richard Williamson.

 C'est le site traditionnaliste allemand Kreuz.net qui révèle l'affaire, repris par le Vatican Insider: selon eux, la sanction contre Mgr Williamson va tomber dans les prochains jours, et ce devrait être l'exclusion de la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre. Une décision semble-t-il motivée par l'insubordination de l'évêque, et non pour ses prises de position négationnistes et antisémites. Et cette insubordination ne date pas d'hier.

> Car Mgr Williamson a toujours été un électron libre. Au sein de la Fraternité Saint Pie X, où il est entré très tôt (un an seulement après sa conversion de l'anglicanisme au catholicisme, en 1972, comme séminariste), il apparaît très vite comme un intellectuel à la culture remarquable, mais aussi comme une personnalité très indépendante. C'est néanmoins lui que Mgr Lefebvre choisira avec trois autres pour être consacré évêque par lui, posant de ce fait l'acte officialisant le schisme intégriste.

> Mais au sein même de la Fraternité, il apparaît très tôt comme un tenant d'une ligne dure. A plusieurs reprises, ses prises de position gênent la Fraternité, jusqu'à ce jour de 2009 où, face aux caméras de télévision danoises, il nie la réalité du génocide juif. La provocation, qui chez lui a toujours été un élément constitutif de sa personnalité, fait qu'il devient rapidement ingérable pour le supérieur général Mgr Fellay. Depuis cette affaire, les relations entre les deux hommes n'ont cessé de se dégrader. Lorsque, pour assurer sa défense devant les tribunaux, Williamson choisit un avocat ouvertement néo-nazi, Mgr Fellay le menace - déjà - d'exclusion. Et la décision d'accepter des négociations avec Rome ne fera qu'empirer les choses. Par ses Commentaires Eleison, dans lesquels il ne cesse de fustiger en vrac le pape, les dirigeants de la Fraternité, la franc-maçonnerie et finalement tous ceux qui ne sont pas lui, il ne cesse de creuser l'écart avec Mgr Fellay. Ce dernier lui intimera d'ailleurs l'ordre de cesser la publication de ses Commentaires hebdomadaires: rien n'y fait. Il est donc exclu de la réunion des supérieurs de la FSSPX à Albano (Italie) en octobre 2011, durant laquelle la proposition de préambule doctrinale était débattue.

> Il est également exclu du Chapitre général de juillet, exclusion qui sera confirmée par un vote de l'assemblée. Quelques semaines auparavant, dans la vidéo que nous intégrons ci-dessous, il avait dit espérer que "le Chapitre général débarrasserait la Fraternité de Mgr Fellay et de sa clique". Non seulement il n'a pas été entendu, mais apparemment c'est lui qui doit partir.

> Source : La Vie

  Mais à en croire un proche de la FSSPX (sur le forum Fecit), cette information serait infondée :

"Depuis plusieurs mois maintenant, des petits blogs poussant comme les champignons relaient n'importe quoi, sans discernement (Il y a d'ailleurs beaucoup de désoeuvrement dans nos milieux...). Mgr Richard Williamson est toujours membre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X." Ennemond

8 septembre : Nativité de la Bienheureuse Marie

Publié le par Clément LECUYER

Naissance-de-la-Vierge-Marie-1.jpg
Nativitas est hodie sanctae Mariae Virginis, cujus vita inclyta cunctas illustrat Ecclesias !

  Neuf mois après Sa conception, l'Eglise fête la Nativité de Marie, de cette Sainte Vierge qui a été conçue, prédestinée, créée par Dieu, pour être la Mère de Son divin Fils.

 Toute la vie de la Bienheureuse Vierge Marie ne se comprend que par Jésus. C'est pourquoi recevoir la Ste Eucharistie spécialement en ces jours de fête mariale est le meilleur moyen de montrer notre amour à notre sainte mère, c'est le meilleur moyen de le faire croître en notre âme. En effet, en recevant la sainte hostie nous pouvons voir et admirer avec Jésus, le visage de notre Madone. Elle pense à nous, elle veille sur nous, elle nous aime. Soyons Ses dignes fils par notre conduite pieuse et respectueuse!

 

http://www.bestcatholic.com/images/fatima_our_lady.jpg
Sancta Maria, ora pro nobis !

Publié dans Spiritualité