Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Activités spirituelles de Carême à Paris

Publié le par Clément LECUYER

 C'est bien volontiers que nous publions l'annonce suivante envoyée par un de nos lecteurs :
 Pour les fidèles de la région parisienne ou de passage, en réparation des offenses infligées à Notre Seigneur Jésus-Christ, notamment par les occupants illégitimes du Siège apostolique depuis 1958 et pour qu'Il daigne nous accorder un Pape :
 Méditation de l'Heure Sainte enchâssée dans le Saint Rosaire tous les jeudis de Carême à 20 h précises.
 Chemin de Croix tous les vendredis de Carême à 19 h précises.
 Les lieux, toujours des églises catholiques à Paris, sont tenus secrets afin d'éviter tout problème de dernière minute avec leurs occupants.
 > Pour toute information, envoyez un email à donneznousunpape@gmail.com

Saint Pie X, sur l'obéissance au Pape

Publié le par Clément LECUYER

Souvent, des catholiques "traditionnels" viennent nous expliquer que les fidèles ne sont pas tenus, sauf exceptions,  à obéir au Pape. Rien de surprenant puisque depuis les années 1970, de nombreux auteurs "traditionalistes"  - reconnaissant Paul VI, Jean-Paul II et maintenant Benoit XVI comme Papes mais rejettant les enseignements de Vatican II, la nouvelle "messe", leur œcuménisme, leurs hérésies et leurs réformes - affirment, pour justifier leur position intenable, qu'il est donc permis de désobéir et de résister à un Pape. Grave erreur ! Nous leur avons déjà répondu dans notre dossier intitulé Peut-on résister au Pape ?

  Voici ci-dessous d'autres propos du Pape Saint Pie X qui condamne ainsi l'opinion de la "Fraternité Saint Pie X" sur la résistance à un Pape :

 "Si jamais vous rencontriez des gens qui se vantent d'être croyants, dévoués au Pape, et veulent être catholiques mais considéreraient comme la plus grande insulte d'être appelés cléricaux, dites solennellement que les fils dévoués du Pape sont ceux qui obéissent à sa parole et le suivent en tout, non ceux qui étudient les moyens d'éluder ses ordres ou de l'obliger par des instances dignes d'une meilleure cause à des exemptions ou des dispenses d'autant plus douloureuses qu'elles causent plus de mal et de scandale". (allocation au consistoire, 27 mai 1914)

Mgr Lefebvre nous a quitté il y a 20 ans

Publié le par Clément LECUYER

 

  Le 25 mars 1991,Mgr Lefebvre rendait son âme à Dieu. Fondateur de la Fraternité Saint Pie X, Mgr Lefebvre a combattu pour la sauvegarde de l'Eglise catholique et a dénoncé publiquement le modernisme et ce, malgré ses regrettables et graves erreurs sur plusieurs points de doctrine (infaillibilité pontificale, soumission et obéissance au Pape, invalidité des nouveaux sacrements, etc). Alors que la Fraternité Saint Pie X l'a déjà pour ainsi dire canonisé (après en avoir fait de son vivant un évêque infaillible),  nous devons prier pour le salut de son âme.

 "Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis.
Donnez-lui le repos éternel, Seigneur, et que la lumière éternelle l'illumine."

Réflexions sur le Carême (2)

Publié le par Clément LECUYER

Dom Prosper Guéranger :

L'aumôneL’observance du Carême, disait le Pontife, est le lien de notre milice ; c’est par elle que nous nous distinguons des ennemis de la Croix de Jésus-Christ ; par elle que nous détournons les fléaux de la divine colère ; par elle que protégés du secours céleste durant le jour, nous nous fortifions contre les princes des ténèbres. Si cette observance vient à se relâcher, c’est au détriment de la gloire de Dieu, au déshonneur de la religion catholique, au péril des âmes chrétiennes ; et l’on ne doit pas douter que cette négligence ne devienne la source de malheurs pour les peuples, de désastres dans les affaires publiques et d’infortunes pour les particuliers !” (Benoît XIV, Constitution Non Ambigimus, du 27 mai 1741).

 (Deux) siècles se sont écoulés depuis ce solennel avertissement du Pontife, et le relâchement qu’il eût voulu ralentir est toujours allé croissant. Combien compte-t-on dans nos cités de chrétiens strictement fidèles à l’observance du Carême ? (…) Où nous conduira cette mollesse qui s’accroît sans fin, si ce n’est à l’abaissement universel des caractères et par là au renversement de la société ? Déjà les tristes prédictions de Benoît XIV ne sont que trop visiblement accomplies. Les nations chez lesquelles l’idée de l’expiation vient à s’éteindre défient la colère de Dieu ; et il ne reste bientôt plus pour elles d’autre sort que la dissolution ou la conquête. De pieux et courageux efforts ont été faits pour relever l’observation du Dimanche, au sein de nos populations asservies sous l’amour du gain et de la spéculation. Des succès inespérés sont venus couronner ces efforts ; qui sait si le bras du Seigneur levé pour nous frapper ne s’arrêtera pas, en présence d’un peuple qui commence à se ressouvenir de la maison de Dieu et de son culte ? Nous devons l’espérer ; mais cet espoir sera plus ferme encore, lorsque l’on verra les chrétiens de nos sociétés amollies et dégénérées rentrer, à l’exemple des Ninivites, dans la voie trop longtemps abandonnée de l’expiation et de la pénitence (Extrait de L’année liturgique, Historique du Carême, Oudin, Paris 1889).

 Source : Site Sodalitium

Publié dans Spiritualité

La FSSPX de Mgr Fellay se déchaîne

Publié le par Clément LECUYER

 Nous relayons ci-dessous le communiqué du site ami Résistance-catholique qui a été obligé de fermer durant plusieurs jours :

"Quatre jours à peine après la publication de notre article en date du 28 février dernier démontrant la négation formelle et publique par Mgr Fellay du Dogme de l’Infaillibilité, l’hébergeur de notre site (un des plus importants en nombre de sites hébergés) a reçu, le 4 mars suivant, des menaces de poursuites judiciaires de la part du Secrétaire Général de la FSSPX, l’abbé Christian Thouvenot, l’obligeant à procéder à la fermeture temporaire de notre site."

Suite

Réflexions de Carême

Publié le par Clément LECUYER

  "Si nous comparons notre époque avec les temps anciens, la différence n'est point à notre avantage. Rome Païenne des premiers siècles de l'Eglise, Antioche toute partagée encore d'infidèles et de Juifs, subissaient, par la venue du carême, un changement plus sensible que celui qui se manifeste aujourd'hui au sein des sociétés chrétiennes. Le carême, parmi nousn a perdu son caractère public ; il n'est plus un évènement pour les masses, les habitudes et les moeurs en tiennent à peine compte ; le retour de cette époque sainte échapperait à l'attention du plus grand nombre, le nom même en serait ignoré, si les enfants du siècle, dont le ventre est l'idole, n'avaient fidèlement gardé dans leur calendrier l'indication de ces jours à demi-païens, durant lesquels, par un surcroît d'amusement et de sensualité, ils feignent de se dédommager de privations et d'abstinences que subissaient leurs pères et auxquelles ils ne participent plus. C'est ainsi que le souvenir du jeûne subsiste, protégé par les préludes de l'intempérance, et que les saturnales de la rue sauvent de l'oubli une institution dont l'origine remonte à Jésus-Christ et à ses apôtres.

 Laissons le grand nombre suivre la voie large de la perdition ; laissons-les se faire une religion de sensualisme et de volupté, garder les fêtes et mépriser les jeûnes, se ruer dans l'iniquité et rire de la pénitence, faire de la vie entière une grande partie de plaisir, et, pardonnez ce mot, un long carnaval  qui ne cède jamais la place au carême. Pour nous, soyons dociles à la voix de l'Eglise ; préoccupés de la grande affaire de notre Salut..."

Cardinal PIE

Publié dans Spiritualité

Suite de notre information sur les évêques ukrainiens

Publié le par Clément LECUYER

 Avec l'autorisation de M. l'abbé Belmont, nous publions l'email qu'il a envoyé rapidement aux membres de sa newsletter suite à la parution de notre article Sept Évêques Uniates prêts à déclarer le Siège Apostolique vacant :

Un pétard mouillé

 Une information  "retentissante" a çà et là circulé, selon laquelle un groupe de sept évêques ukrainiens mettraient en cause la légitimité de Benoît XVI et de la religion qu’il patronne.

 Les quelques documents qui suivent montrent que ce n’est qu’un pétard mouillé : les évêques en questions sont "sortis de nulle part" et ne présentent aucun titre sérieux (canonique et vérifiable) à être considérés comme membres de l’épiscopat catholique.

 Rapide recherche de l’Abbé Belmont : aucun de ces sept évêques (qui sont six ?) mentionnés dans le document précédents ne figure dans l’annuaire pontifical de 2008, ni dans la liste de catholic-hierarchy.org. Leur origine est donc inconnue.


 Extrait de Aletheia (Yves Chiron) n°123 du 6 avril 2008

• La Fraternité Sacerdotale Saint-Josaphat (SSJK), fondée en septembre 2000, est un autre des « ordres religieux amis » de la FSSPX. Elle regroupe des prêtres catholiques ukrainiens de rite oriental. Le 27 novembre 2003, Mgr Tissier de Mallerais a procédé, à Varsovie, à l’ordination sacerdotale du P. Valodymir Voznyuk. Le 10 février 2004, le cardinal Husar, archevêque majeur de Kiev, a excommunié le Père Kovpak, supérieur de la SSJK, à cause des liens de sa communauté avec la FSSPX. Le P. Kovpak a fait appel au Tribunal de la Rote romaine qui a déclaré nulle l’excommunication. Suite à de nouvelles ordinations, qui ont eu lieu le 22 novembre 2006, une nouvelle sentence d’excommunication a été prise contre le P. Kovpak. Le 16 octobre 2007, Mgr Fellay a procédé à nouveau à des ordinations, portant à dix-huit le nombre des prêtres de la SSJK. Un mois plus tard, le 16 novembre, la Congrégation pour la doctrine de la Foi a confirmé la sentence d’excommunication du P. Kovpak.

Une autre excommunication est intervenue le 23 mars dernier. Elle a été portée par le cardinal Husar contre quatre prêtres gréco-catholiques qui ont été consacrés clandestinement et illicitement évêques : Markian V. Hitiuk, Metodej R. Spirik, Elias A. Dohnal, Samuel R. Oberhauser. Le premier est ukrainien, les deux autres sont tchèques et le dernier est slovaque.

Contrairement à ce qui a été écrit, ici ou là, ces quatre nouveaux « évêques » n’étaient pas, semble-t-il, proches de la FSSPX. Ils se revendiquent de l’OSBM, l’Ordre Basilien de Saint-Josaphat. Malgré la proximité de la dénomination, il n’y a pas de liens entre la SSJK et ce groupe qui se revendique de l’OSBM. Le consécrateur aurait été Mgr Mychaljo Osidach, un évêque gréco-catholique.

Selon des sources bien informées, il s’avère que ces quatre nouveaux « évêques », qui se réclament de l’OSBM, ont été exclus de leur ordre en 2005, décret confirmé par la Congrégation pour les Églises orientales. Et que le supposé évêque consécrateur est inconnu de la hiérarchie gréco-catholique. 


Le susnommé Mychaljo Osidach ne figure pas dans l’annuaire pontifical de 2008, ni dans la liste de catholic-hierarchy.org. 


> Commentaire du site catholique-sedevacantiste : Nous avons appris que M. l'abbé Schoonbroodt a rencontré récemment au moins un de ces évêques en question. Ce dernier lui aurait refusé de nommer le nom de leur consécrateur.

Les quatres temps par rapport à la fête de Saint Joseph samedi

Publié le par Clément LECUYER

  Alors que nous sommes cette semaine dans les quatre-temps de printemps, certains fidèles se demandent si, en raison de la fête de saint Joseph samedi, nous devons tout de même pratiquer l'abstinence ce jour-ci. Avant de répondre à cette interrogation, rappelons qu'en France, l'Eglise demande à tous les catholiques de s'abstenir de viande les mercredis, vendredis et samedis des quatre-temps (selon la loi en vigueur à partir du Pape Pie XII). Précisons qu'avant 1941, la loi universelle de l'Eglise obligeait les fidèles non seulement à s'abstenir de viande pendant les trois jours cités de quatre-temps mais aussi à jeûner. Même si le jeûne des Quatre-Temps n'oblige plus sous peine de péché mortel depuis Pie XII, il reste fortement conseillé, du moins pour les chrétiens n'étant pas dispensés ni excusés par un empêchement légitime (Catéchisme de saint Pie X).

  La fête le 19 mars de saint Joseph n'étant plus une fête solennelle en France, nous devrons donc pratiquer l'abstinence ce samedi. Ajoutons que même si c'en était une, le droit canon de 1917 précise que la loi de l'abstinence, ou de l'abstinence et du jeûne, ne cesse pas les fêtes de précepte qui tombent en Carême (canon 1252 § 4).

"Le jeûne des Quatre-Temps [NDLR : obligatoire sous Saint Pie X et fortement conseillé à partir de Pie XII] a été institué pour consacrer chaque saison de l’année par une pénitence de quelques jours, pour demander à Dieu la conservation des fruits de la terre, pour le remercier des fruits qu’il nous a déjà donnés et pour le prier de donner à son Église de saints ministres, dont l’ordination est faite les samedis des Quatre-Temps."  (Source : Grand catéchisme de Saint Pie X)

Publié dans Spiritualité

Le tsunami au Japon est une punition divine déclare le gouverneur de Tokyo

Publié le par Clément LECUYER

  Alors qu'il y aurait, selon l'Aide à l'Église en détresse, 537 000 catholiques baptisés au Japon, soit moins de 0.5% de la population totale, il est intéressant de remarquer le commentaire très juste du gouverneur de Tokyo, Shinatro Ishihara, qui vient de déclarer que le tremblement de terre " un châtiment divin " pour laver l'égoïsme des japonais.

 En conférence de presse, il a signalé ceci : "L'identité du peuple japonais se caractérise par l'égoïsme, et qu'il faudrait bien user de ce tsunami pour laver cette mentalité. Je pense que cette catastrophe est une sorte de punition divine, mais je suis désolé pour les victimes de ce cataclysme."

 Source :  http://www.japantoday.com/

Publié dans Divers

Projet de préceptorat à Paris

Publié le par Clément LECUYER

   Nous publions ci-dessous une annonce d'un fidèle catholique non una cum concernant un projet de préceptorat :


Fidèle parisien tenant de la vacance du Siège Apostolique, disposant potentiellement de deux précepteurs, cherche à créer, pour son fils et d'autres lycéens catholiques de la capitale, préceptorat catholique à domicile niveau lycée à Paris. Ouvert à toute demande de familles tenant la même position pour former une association dans ce but. Toute aide, idée, proposition bienvenue.

Contact :
lycee.catholique@gmail.com 
06 87 84 64 78

 

N'hésitez pas à faire circuler cette information autour de vous !

 

 Pie XII : " "Celui-là seul, dit saint Bonaventure, est un véritable éducateur, qui est capable de marquer son élève d'une empreinte de beauté, de lui infuser la lumière et de lui mettre au coeur une force virile".  Cette pensée, il faut la méditer attentivement à notre époque surtout où nous constatons souvent que l'instruction, non seulement reste étrangère à la formation morale des enfants, mais encore devient pour les âmes une puissance très nocive si le mépris de Dieu et de la religion vient s'y joindre. C'est pourquoi notre Mère la sainte Eglise entoure d'une affection vigilante ceux qui ont mission d'élever les adolescents, car c'est des maîtres que dépendent en grande partie le salut et le progrès de la chrétienté." (Bref pontifical de S. S. Pie XII - 1951)

Publié dans Annonces

1 2 > >>