Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le pseudo conservateur : Joseph Ratzinger

Publié le par Christus.vincit

 

  Beaucoup, que ce soit à la FSSPX ou ailleurs, pensent et déclarent que Ratzinger ("Benoît XVI") est un "conservateur traditionaliste voulant rétablir le catholicisme dans l'Eglise conciliaire". Certains ''traditionalistes'' prétendent qu'il y a deux Joseph Ratzinger. Le premier aurait été le théologien progressiste qui serait devenu ensuite le conservateur Cardinal Ratzinger puis le ''Pape Benoît XVI''.


  Les déclarations de l'intéressé faites avant son élection démontrent tout le contraire.

  Ratzinger est un fidèle défenseur du Concile Vatican II. Son "traditionalisme" qui n'est qu'apparent n'est qu'un piège tendu aux "catholiques dits traditionalistes" afin que ces derniers se rallient à lui.


  Télécharger en format PDF

  -   La Pseudo Restauration de Ratzinger par M. l'abbé TAM

 Dès 1993, M. l'abbé Tam, membre de la FSPX, tire la sonette d'alarme et nous avertit à l'avance le scénario que nous vivons aujourd'hui. Ce prêtre, qui a très bien connu Mgr Lefebvre, démontre dans son important dossier que Ratzinger a pour but de canaliser et de ramener à l'Eglise conciliaire la "tradition". Malheureusement, ce prêtre reconnaît les occupants de la chaire de saint Pierre (paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI) comme Papes...

A ceux qui reconnaissent Montini comme Pape

Publié le par Christus.vincit

  Lors de la clotûre du conciabule Vatican II, Montini-Paul VI, dans le Bref apostolique In Spiritu Sancto, a ordonné  à ce que tous les "catholiques" reconnaissent et appliquent ce qui a été dit durant ce conciabule.

 

[montini.jpg]

Montini avec Ratzinger qui joua un rôle important lors du Conciabule Vatican II

 

 Ceux qui reconnaissent, à tort, Montini comme Pape doivent donc obligatoirement se soumettre et reconnaître comme valides et catholiques TOUTE la doctrine et TOUTES les Lettres du Conciabule Vatican II donc la constitution hérétique sur la liberté religieuse (Dignitatis Humanae). Il ne leurs est donc pas permis et autorisé de remettre en cause quoi que ce soit de ce Conciabule.


Refuser, entre autres, la constitution sur la liberté religieuse et reconnaître en même temps Montini comme Pape est impossible et contraire au dogme catholique ! On ne peut pas rejeter la volonté d'un Pape et ne pas être soumis à ses exigences.

 

 

Télécharger l'article entier en format PDF

Lire l'article avec la déclaration de Montini


 

Missel conciliaire : fêtes musulmanes et juives ! La religion mondialiste en route

Publié le par Christus.vincit

Une liste des fêtes qui s’est beaucoup allongée :

http://www.la-croix.com/mm/illustrations/Multimedia/Actu/2009/5/14/pape-intereligieux.jpg  La suppression obstinée, par l’"épiscopat" français, des fêtes patronales de la France, est compensée, dans le Missel des dimanches, par l’arrivée en masse de fêtes que l’on n’avait jamais vues, avant la "messe" en français, s’introduire parmi les célébrations catholiques. Nous lisons dans ce « missel » :

  Le 29 novembre 2009 : « Dans la communauté musulmane, Aid al Kabir, fête du sacrifice du bélier qu’Abraham a immolé en remplacement de son fils. »

  Du 12 au 19 décembre : « Fête juive de Hanoukkah commémorant la victoire des Maccabées et la nouvelle dédicace de l’autel du temple de Jérusalem après sa profanation par les Grecs en 160 avant notre ère. »

  Le 18 décembre : « Fête du nouvel an pour la communauté musulmane. »

  Le 27 février 2010 : « Fête juive de Pourrim où la communauté fait mémoire du jeûne d’Esther, lorsque le peuple a été libéré du projet d’extermination des juifs exilés en Perse. »

  Page 192 : « Il y a quatorze siècles, en 610, Mahomet, alors simple caravanier, commença à prêcher pour ramener le peuple de La Mecque à la religion du Dieu unique et lui enseigner la soumission à la volonté divine. »

  Le 21 mars : « Collecte des dons pour le CCFD. »

  Le 19 mai : « Fête juive de Chavouot, fête des moissons et du don de la Loi. »

  Le 12 août « commence pour les musulmans le mois de jeûne du Ramadan ».

  Le 18 septembre « la communauté juive célèbre le grand pardon, Yom Kippour, le jour le plus solennel de l’année, consacré à l’expiation des péchés ».

  Du 23 septembre au 1er octobre, « dans la communauté juive, fête de Soukkot ou des Tentes, commémorant le séjour au désert lors de l’Exode ».

  Dernier dimanche d’octobre : « Fête de la Réformation. »


Source : Présent

"Ecône, point final" du Père Barbara

Publié le par Clément LECUYER

 Le Père BARBARA (brillant et dynamique prêtre "sédévacantiste" français, décédé maintenant - 1910 -2002)  a publié, dans sa revue Forts dans la Foi, en 1982 un excellent dossier démontrant magistralement la position non catholique et incohérente de la FSSPX.


HISTOIRE
NAISSANCE D’ECÔNE
UN CONTEXTE AMBIGU

LES PREMIÈRES DIFFICULTÉS
L’OCCASION MANQUÉE
TENTATIVES DE NÉGOCIATION
DE LA COMPROMISSION À L’INJUSTICE
L'AVÈNEMENT DU LEFEBVRISME
DOCTRINE
LA JUSTIFICATION D’UNE PRAXIS
DES PROPOS DE CIRCONSTANCES
LE REFUS DE CONFESSER LA FOI
LE MOMENT DE LA VÉRITÉ
L’AVEUGLEMENT
ANNEXE
DEUX TENTATIVES DÉSHONORANTES
UN MAGISTRAL SUPPORTER
OEUVRE
UN SÉMINAIRE INCONSISTANT
L'ESPRIT DE PARTI
UNE DIRECTION CHARISMATIQUE
DE DURS PETITS ESPRITS
SUFFISANCE COLLECTIVE
HÉGÉMONISME
ECHEANCE
UNE VOCATION PERDUE
LE TEMPS DE LA CORRECTION FRATERNELLE
ECONE POINT FINAL
POINT FINAL
UNE VOIE SANS ISSUE
Commentaire posté par N-M :

 Le Père Barbara (1910 - 2002) a été (notamment) le directeur de la revue Forts dans la Foi. Cependant "Ecône point final", qui est un numéro de ladite revue, n'a pas été rédigé par lui. Ce numéro date de sa collaboration avec les gens de l'Institut Cardinal Pie, et l'on y retrouve d'ailleurs leur style et leur tournure d'esprit si caractéristiques. Il y a donc très probablement du Bernard Dumont et de l'Abbé Claude Barthe là-dessous... Avec le recul on en sourit... ou l'on en soupire !
 Il est notoire que l'Abbé Barthe est una cum Benoît XVI et présentement l'un des plus chauds artisans du "ralliement". Pour ce qui regarde Bernard Dumont (qui n'est que simple laïc même s'il fut séminariste à Rome dans sa jeunesse), les choses sont moins évidentes...
 Quoi qu'il en soit, ces deux protagonistes et leurs disciples avaient rompu avec le Père Barbara en 1987. Depuis lors, ils s'étaient lancés définitivement dans une entreprise d'entrisme en milieu "conservateur" où leur sédévacantisme (complet et vigoureusement anti-guérardien, soit dit au passage) était devenu une espèce de mystère réservé aux initiés...
 Comme disait le Père Barbara (je le tiens de sa bouche) : Notre Seigneur a marché sur les eaux, il n'a pas joué au sous-marin !
 Les publications du Père Barbara et notamment les numéros de la revue Forts dans la Foi (du moins ceux qui ne sont pas complètement épuisés) sont toujours disponibles à l'adresse suivante :

Association Forts dans la Foi
16, rue des Oiseaux
37000 Tours

 

 

Comparaison entre le catéchisme Saint Pie X et l'enseignement de la FSSPX

Publié le par Christus.vincit


Catéchisme de Saint Pie X : en bleu

Ce que nous enseigne la FSSPX : en rouge

 

 

Lire et télécharger en format PDF
Lire l'article


Le Pape, Père de tous les fidèles... et la FSSPX

Publié le par Christus.vincit

   Voici "l'argument" classique de la FSSPX, qui tente ainsi de justifier sa position comme quoi Benoît XVI est Pape bien qu'il dise des erreurs contre la foi :


 "Le Pape est le Père des fidèles. Un père peut être mauvais, mais néanmoins il reste toujours notre père, malgré ses défauts; Donc ( Paul VI, Jean-Paul II) Benoît XVI, de la même façon, est toujours le Pape, notre père dans la foi..., même s'il est mauvais"


   Cet argument est très facile à réfuter :  La comparaison ne peut pas se faire car un père selon la chair peut effectivement être mauvais et nous enseigner des hérésies, Dieu ne l'ayant jamais revêtu d'une quelconque infaillibilité MAIS un Pape, s'il est vrai qu'il peut pécher (il n'est pas impeccable) , ne peut en aucun cas nous enseigner l'hérésie, Dieu l'ayant revêtu de son infaillibilité. Le Pape est la règle de la foi, rappelons-le !


A cette Fraternité - qui porte mal son nom - Saint Pie X,  nous pouvons citer... saint Pie X :

"C’est dans cette obéissance à la suprême autorité de l’Eglise et du Souverain Pontife, autorité qui nous propose les vérités de la foi, nous impose les lois de l’Eglise et nous commande tout ce qui est nécessaire à son bon gouvernement, c’est dans cette autorité que se trouve la règle de notre foi"

Saint PIE X, Catéchisme Romain

 "... Vous voyez combien sont éloignés de leur route ces catholiques qui, (...) s’arrogent le droit de juger les actes de l’autorité (...) opposant le jugement erroné de quelques personnes sans compétence sérieuse, ou de leur conscience privée (...) au jugement et au commandement de celui qui, par mandat divin, est juge, maître et pasteur légitime."

Saint Pie X, 10.5.1909


 Il est alors absurde que de prétendre vouloir convertir celui qui est la règle de la foi et qui est doté du charisme de l'infaillibilité  ! Or, cette contradiction incroyable est la position actuelle de la FSSPX qui veut convertir celui qu'elle reconnait - à tort ! - être Pape et qui juge constamment les déclarations de "son Pape" !



 Il n'y a donc aucune comparaison à faire entre un père de famille qui serait un mauvais père et
LE TRÈS SAINT PERE, le Vicaire du Christ sur la terre ...

L'Église et le Pape

Publié le par Christus.vincit

Un excellent livre à découvrir et à lire : L'Eglise et le Pape du Révérend Père Marin de Boylesve (de la Compagnie de Jésus). Publié en 1862.

Extrait concernant l'attitude catholique vis-à-vis de l'infaillibilité du Pape :

"Appliquez la comparaison. Rome a parlé. Quand je dis Rome, j'entends le Pape.


Que les peuples et les rois, que les fidèles et les prélats, réunis ou dispersés, ajoutent ou n'ajoutent pas à la définition romaine l'approbation expresse ou tacite de leur consentement, le refus ou l'accession du reste de l'Église ne saurait pas plus accroître qu'amoindrir la solidité de la parole fondamentale.

Cette parole du Pape est la pierre et la base de l'infaillibilité catholique.

Si vous ne consentez pas, si vous n'êtes pas d'accord avec Pierre, ce n'est pas lui qui se trompe, c'est vous; ce n'est pas lui qui croulera, c'est vous.

- Consentez-vous, êtes-vous d'accord, pensez-vous, parlez-vous comme Pierre ?
Tout change; par votre consentement, ou plutôt par votre soumission, vous devenez infaillible, mais infaillible par l'infaillibilité de Pierre, et non par la vôtre.
Or ceci s'adresse à quiconque n'est pas le Pape, à tous les fidèles, à tous les Évêques, à tous les Patriarches, dispersés, ou réunis en concile."


Réponse à la lettre de l'abbé Paladino concernant la gestion financière de Verrua

Publié le par Christus.vincit

  A propos de sa lettre publiée sur Margo-Varia critiquant la gestion financière de l'Institut Mater Boni Consilii (Sodalitium).

Déclaration de M. l'abbé GROSSIN (4 novembre 2009) :

Monsieur l'abbé Paladino tente de réhabiliter les associations de laïcs pour lutter contre le risque de trahison des prêtres. Il s'appuie malheureusement sur de faux principes condamnés par saint Pie X car contraires à la constitution divine de l'Eglise. Les prêtres ne doivent pas être soumis ni à l'Etat ni aux laïcs ou à leurs associations.

Les Associations cultuelles : voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Associations_cultuelles

Saint Pie X : Lettre aux évêques de France du 10 août 1906 (Gravissimo Officio) :

http://www.anuncioblog.com/public/saints/.pie10_m.jpg  « Nous venons Nous acquitter aujourd’hui d’une très grave obligation de Notre charge, obligation assumée à votre égard lorsque Nous annonçâmes, après la promulgation de la loi de rupture entre la République française et l’Église, que Nous indiquerions, en temps opportun, ce qui Nous paraîtrait devoir être fait pour défendre et conserver la religion dans votre patrie. (…) Après avoir condamné, comme c’était Notre devoir, cette loi inique, Nous avons examiné avec le plus grand soin si les articles de ladite loi Nous laisseraient quelque moyen d’organiser la vie religieuse en France de façon à mettre hors d’atteinte les principes sacrés sur lesquels repose la sainte Église. (…)
C’EST POURQUOI, RELATIVEMENT AUX ASSOCIATIONS CULTUELLES TELLES QUE LA LOI LES IMPOSE, NOUS DÉCRÉTONS QU’ELLES NE PEUVENT ABSOLUMENT PAS ÊTRE FORMÉES SANS VIOLER LES DROITS SACRÉS QUI TIENNENT À LA VIE ELLE-MÊME DE L’ÉGLISE.

(…) la loi restant telle quelle, Nous déclarons qu’il n’est point permis d’essayer cet autre genre d’association tant qu’on ne constatera pas, d’une façon certaine et légale, que la divine constitution de l’Église , les droits immuables du Pontife Romain et des évêques, comme leur autorité sur les biens nécessaires à l’Église particulièrement sur les édifices sacrés, seront irrévocablement, dans lesdites associations, en pleine sécurité ; vouloir le contraire, Nous ne le pouvons pas sans trahir la sainteté de Notre charge, sans amener la perte de l’Église de France. »


 Il est dans la constitution divine de l’Église que le clergé soit indépendant et se suffise à lui-même sans dépendre des laïcs pour ce qui est du gouvernement et de la gestion des édifices sacrés. L’Église est une société parfaite et hiérarchique. L’Église, le culte, les sacrements et tout ce qui est nécessaire pour leur dispensation et la prédication de la Foi doivent être organisés et gérés par les prêtres qui assurent le ministère. C’est le propre de la révolution protestante d’abord, conciliaire ensuite, d’avoir donné aux laïcs un pouvoir de plus en plus envahissant dans la gestion des paroisses. Cela commence par décider des dépenses à faire ou à ne pas faire pour l’autel, cela finit par choisir les textes liturgiques en passant par la censure des prédications !

 Il faut garder les principes catholiques de fonctionnement hiérarchique dans l’Église ! Ce n’est pas parce que les prêtres réfractaires actuels n’ont pas de juridiction qu’ils doivent être soumis à des associations de laïcs ! Le sacerdoce restera toujours le sacerdoce, selon l’ordre de Melchisédech, qui était à la fois prêtre et roi. Jamais les prêtres ne devront se soumettre aux dictats des laïcs.
Certes, il y a toujours l’éventuelle possibilité de la trahison de tel ou tel prêtre. Mais n’y a-t-il pas une plus grande possibilité encore que ladite association de 1901 soit noyautée par des laïcs malveillants qui emportent une majorité de voix pour jeter le prêtre dehors et changer l’orientation initiale ? Dans la situation fragile d’aujourd’hui, il faut encore croire dans les grâces du sacerdoce et prier pour la fidélité des prêtres. C’est la seule attitude catholique qui soit.

 

Abbé Xavier GROSSIN

 

Télécharger en PDF


Margo Varia : STOP !

Publié le par Christus.vincit

  Le site Virgo-Maria (surnommé Margo Varia par M. l'abbé Belmont) continue à propager la division, la méfiance et le mauvais esprit dans les rangs des fidèles catholiques. Les rédacteurs de ce site viennent de publier un écrit de M. l'abbé Paladino concernant la gestion financière de l'Institut Mater Boni Consilii et de M. l'abbé Ricossa.


 Que dit l'article de l'abbé Paladino (datant de 2 ans et publié sans sa permission et son accord) ? Rien de concret, que du flou ! De quoi accuse-t-on l'abbé Ricossa ? De n'avoir pas fondé d'association loi 1901 en France pour gérer ses finances ? D'être maître chez lui ? Ces accusations sont piteuses, indignes de catholiques, lamentables !!!

 Contrairement à ce que beaucoup pensent et à ce qui se fait g
énéralement dans les chapelles de la "Tradition", les fidèles n'ont pas à se mêler de la gestion financière des prêtres ! Le Pape Saint Pie X condamne cette opinion dans un de ces écrits (que nous publierons bientôt). N'est-ce pas introduire la notion de démocratie (condamnée par l'Eglise) dans la "Tradition" ? Depuis quand les fidèles devraient-ils gouverner, diriger et contrôler les prêtres ???

 Quand cette campagne calamiteuse contre l'Institut Mater Boni Consilii va-t-elle s'arrêter ? Contre vents et marées, les rédacteurs de Margo Varia s'obstinent malgré les déclarations publiques de plusieurs prêtres qui pourtant ne font pas partis de l'Institut Mater Boni Concilii
. Nous pouvons penser à M. l'abbé Cekada et  à M. l'abbé Grossin qui ont dénoncé le combat inutile, stérile et dangereux que mène actuellement Margo-Varia. Nous savons de source certaine que Mgr Dolan lui-même, venu en France en octobre a condamné le site Virgo-Maria. Or, tout le monde sait que Mgr Dolan et que les abbés Cekada et Grossin ne sont pas d'accord sur plusieurs points (l'apocalypse, la Thèse de Cassiacum ou encore le secret de la Salette) avec M. l'abbé Ricossa. Or, ces derniers se désolidarisent complètement de Margo Varia. Ils ont compris le but des rédacteurs de ce site et ont eu la sagesse de ne pas les suivre. De plus, cet évêque et ces prêtres savent pertinemment qu'il est inutile et dangereux de se diviser sur des questions théologiques  (la Thèse de Cassiacum) qui aboutissent d'ailleurs aux mêmes conclusions.

  Il est très regrettable que les rédacteurs de V-M utilisent leur énergie pour attaquer des prêtres et un Institut vraiment catholiques (c'est tellement rare aujourd'hui !), défendant activement la foi et le dogme  ! Margo Varia se trompe de combat et polluent la résistance catholique ! A un point que l'on peut se demander si ce n'est pas EUX (les rédacteurs) qui sont infiltrés, histoire de propager la division chez les catholiques non una cum Ratzinger !

 Mais quand on y r
éfléchit, cela n'a rien d'étonnant ! Le dimanche, pendant que les fidèles catholiques parisiens, eux, se rendent à la seule et unique Messe agréable à Dieu dite à Paris, rue Bleue, la principale personne qui est derrière V-M et qui influence ces rédacteurs,  va au club de l'Horloge !!! Comment peut-on se proclamer ami du Christ-Roi et fréquenter activement une organisation républicaine, prônant des principes anti-catholiques condamnés par l'Eglise ???

 Encore une fois, nous tenons à dénoncer la campagne faite contre l'Institut Mater Boni Consilii et contre ses prêtres. Nous leur exprimons tout notre soutien. Enfin, avec tout le respect que nous lui devons, nous appelons M. l'abbé Schoonbroodt à se désolidariser des rédacteurs de son site. Il est étonnant et surprenant que celui-ci porte caution et soutienne des personnes aussi acharnées contre des prêtres catholiques, prêtres permettant à de nombreux fidèles d'avoir la Sainte Messe non una cum Ratzinger et les sacrements si nécessaires aujourd'hui pour résister aux attaques ennemies
.

 Que Notre Dame nous vienne en aide !

Télécharger en PDF


L'abbé Anthony Cekada s'oppose publiquement à la campagne de Virgo-Maria contre l'abbé Ricossa

Abbé Grossin : Pas un centime pour Virgo-Maria !

Abbé Belmont : Pour qui donc roule le site Margo-Varia ?

Concernant les abbés Ricossa, Le Gal et Méramo : A quoi joue le site Virgo-Maria ?

Concernant l'invalidité du nouveau rite : la vraie position de M. l'abbé Ricossa

Mise à jour du site Sodalitium (novembre 2009)

Publié le par Christus.vincit

Institut Mater Boni Consilii
Mise à jour de www.sodalitium.eu (novembre 2009)

- Apostolat à Rome et en Argentine
Cette semaine l'apostolat de l'Institut nous amène à Rome pour notre pèlerinage, mais aussi en Argentine où Mgr Stuyver, évêque de l'Institut Mater Boni Consilii, et l'abbé Ugo Carandino se trouvent pour y soutenir l'apostolat de l'abbé Casas-Silva, prêtre de l'Institut. Mgr Stuyver y confèrera notamment le sacrement de confirmation. Merci à tous ceux d'entre vous qui s'uniront par la pensée et surtout par la prière à ces deux intentions. Les pèlerins de Rome ne manqueront pas de prier pour vous.

- Récollections à Raveau (Nièvre) et à Cannes le 11 novembre 2009, réservez votre place au plus tôt
Les anciens savent combien ces journées de ressourcement et de convivialité chrétienne permettent de raviver notre foi et de faciliter notre persévérance dans la pratique religieuse. Nous venons vous proposer aujourd'hui de passer une journée entre amis et de prendre un peu de temps pour votre âme, dans ces jours aussi difficiles pour la vie spirituelle que pour la vie professionnelle.
Récollection pour tous, hommes et femmes, jeunes et adultes, de 9h30 à 17h, Messe à 11h. Réservez votre place au plus tôt. Toutes les informations sont sur notre site.
- Conférence à Paris de l'abbé Ricossa, samedi 28 novembre de 14h30 à 18h
Vous trouverez ci-joint le tract de présentation de la conférence que donnera l'abbé Ricossa, directeur de la revue Sodalitium, sur la nouvelle messe. Faisant suite à la conférence de l'abbé Le Gal en 2008 sur le même sujet, l'abbé Ricossa abordera ici deux autres aspects : tout d'abord les racines historiques, souvent méconnues des fidèles, de l'hérésie antiliturgiques de Luther à Paul VI ; enfin l'actualité du combat pour la Messe à la lumière des "pourparlers" entre les modernistes et Mgr Fellay.
Distribuez abondamment le tract ci-joint, venez nombreux. Entrée libre.
- Indulgences de novembre
Vous trouverez ci-joint un rappel sur les indulgences de novembre, applicables aux âmes de nos défunts, notamment les indulgences plénières applicables les tout premiers jours de novembre. Profitez de cette occasion inespérée de délivrer des âmes du purgatoire, fruit de la miséricorde de Dieu et du zèle de l'Eglise pour les âmes.

- Rubrique Documents : 10ème épisode consacré à Jean XXIII
Cette passionnante série d'articles, inédits sur internet, et consacrés à celui qu'on a appelé le "pape du concile", nous rappelle ces événements qui ont bouleversé l'Eglise il y a exactement 50 ans.
Nous arrivons avec cet épisode à un moment-clé : la préparation du conclave (1954-1958).
- Apostolat de la Prière
Le bulletin et le billet de novembre 2009 vont paraître très prochainement sur le site.
Pour le mois de novembre, l'intention est : "Pour le soulagement des âmes du purgatoire", le mystère du chapelet à offrir est l'Ascension, et la vertu à pratiquer est la piét. L'intention de décembre sera : "Pour le triomphe du Saint Sacrifice de la Messe (selon le rit dit de saint Pie V) dans l'Eglise et l'éradication du rit de Paul VI".

Publié dans Divers

1 2 > >>