Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Photos

Publié le par Clément LECUYER

Photos
Photos
Photos

La FSSPX déclare qu'il y a "un pape pour deux Eglises" !

Publié le par c.m

  Sur le site officiel de la FSSPX, la Porte Latine, Monsieur l'abbé Barrère a déclaré dans un éditorial plusieurs énormités :

1. "Un pape pour deux Eglises"


 "La formule « un pape pour deux Eglises » sans être rigoureusement exacte semble exprimer assez bien la situation présente." 


http://www.laportelatine.org/images/portrait/barrere2.jpg  Cette affirmation démontre encore une fois l'incohérence de la FSSPX :  elle veut  à tous prix reconnaître Ratzinger comme pape et pour cela, elle est obligée à tenir des propos contradictoires, absurdes et hérétiques.  Sa position aujourd'hui est très confuse. Pour la Fraternité Saint Pie X, la secte conciliaire est-elle l'Eglise catholique ? Dans une lettre officielle datant de janvier 2004, les quatre évêques l'estimaient  :

« L’Église catholique n’agit plus en phare de la vérité qui illumine les coeurs et dissipe l’erreur, mais plonge l’humanité dans la brume de l’indifférentisme religieux, et bientôt dans les ténèbres de l’apostasie silencieuse » ! (p. 33 de l’opuscule, Lettre à nos frères prêtres, janvier 2004).



 Déclaration hérétique allant à l'encontre de l'enseignement de Notre Seigneur et contre la note de sainteté de l'Eglise. Les papes Léon XII et Pie XI condamnent cette opinion : L'Eglise éternellement restera pure, intacte et immaculée.

 Aujourd'hui, sa position semble n'être plus la même. Pour la FSSPX, il y a deux Eglises gouvernées par un 'Pape' :  l'Eglise catholique (représentée par eux) et l'église moderniste.

  Il est clair et net qu'un pape ne peut gouverner que l'Eglise catholique. Il est complètement aberrant de vouloir affirmer que le Vicaire de Jésus-Christ peut diriger, en plus de l'Eglise
UNE, sainte, catholique et apostolique, une secte moderniste ! En effet, nul ne peut servir deux maîtres (Matthieu 6 :24).


  De plus, diriger une autre religion que la religion catholique équivaut à s'exclure de l'Eglise puisqu'il s'agirait d'une apostasie. Or, il est évident qu'un schismatique, un non catholique, un apostat
ne peut pas être le Vicaire du Christ : un pape ne peut pas  dévier de la Foi
(Pie IX - Pastor aeternus) ce que refuse de croire la FSSPX !

 

2. "Un pape peut en contredire l'enseignement catholique du passé"


  Outre des accusations évidemment non prouvées contre la position du "sédévacantisme", monsieur l'abbé Barrère en rajoute une couche en écrivant qu'il n'y a rien d'étonnant à ce que des papes soient en contradiction avec l'enseignement catholique du "passé" :

 "ne vous étonnez donc pas chers fidèles si vous trouvez des prêtres contre d’autres prêtres, des évêques contre d’autres évêques et des papes en contradiction avec le passé"

 

 Quelle grave erreur que d'affirmer cela !!! Cela revient à dire que la vérité peut changer, évoluer !!! La vérité est éternelle et ne peut donc pas changer sous peine de n'être plus la vérité !


- Pie XII le 13/05/42 affirmait que : "l'Eglise ne change ni dans son dogme, ni dans sa vigueur. Elle est inexpugnable, indestructible, invincible. Elle est immuable, inaltérable, selon la charte de sa fondatioin, scellée par le sang du Fils de Dieu"

 

  "L'Esprit-Saint n'a pas été promis aux successeurs de Pierre pour dévoiler par son inspiration une nouvelle doctrine, mais pour qu'avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le Dépôt de la Foi." (Constitution pastor Aeternus, Vat.I, Sess.IV Ch. IV, Dz. 1836)


La FSSPX, voie sans issue entachée d'erreurs et d'hérésies

 

Détails concernant le décès de trois séminarites d'Ecône

Publié le par rémy

 Ci-joint un texte de l'abbé Benoît LAIGNELOT où est raconté en détails les circonstances du décès de trois de ses confrères séminaristes le jour de la fête de Notre Dame de Lourdes. Cliquez ICI

 

Châtiment ? Trois séminaristes de la FSSPX décédés dans une avalanche

 

Les anglicans devraient rejoindre l'église conciliaire à Pâques

Publié le par rémy

 "APRES LES LEFEBVRISTES, LES INTEGRISTES ANGLICANS REJOINDRONT L’EGLISE CATHOLIQUE A PAQUES..." titre le site internet de Golias.


  Maintenant, c’est au tour des traditionalistes anglicans appartenant à la "Traditional Anglican Communion" ( TAC). Le décret de cette imminente réconciliation entre la TAC et l’Eglise de Rome est d’ailleurs prêt et n’attend que le bon vouloir du pape pour être officialisé.

  L'église mondialiste se met peu à peu en place...

 Restons fidèles à notre Foi !



Conférence sur la destruction des sacrements par Vatican II

Publié le par Clément LECUYER

Conférence à Paris samedi 14 février 2009, de 17h à 18h
Hôtel de Senlis, 7 rue Mallebranche, 75005 Paris
Entrée libre.

Nous aborderons, pour commencer l'année 2009, la réforme liturgique  qui a suivi le concile Vatican II, et qui débuta en 1969 avec le novus ordo missæ : c'était en effet il y a tout juste quarante ans cette année. De cette révolution liturgique, on connaît surtout la nouvelle messe, qui en est l'effet le plus visible, mais dans ces conférences, nous nous attacherons au contraire aux changements dans les autres sacrements. En passant en revue chacun des sacrements, nous soulignerons les directions prises par les réformateurs : qu'est-ce qui a changé dans l'esprit et dans la pratique ? Nous citerons notamment, le principal instigateur de cette réforme : Annibale Bugnini.
 
Source : Sodalitium
 

Publié dans Divers

Châtiment ? Trois séminaristes de la FSSPX décédés dans une avalanche

Publié le par c.m

 

 Requiescant in Pace !

 

 L'accident s'est produit mercredi, fête de Notre Dame de Lourdes, au cours d'une randonnée en raquettes dans le Valais suisse. Quatre Séminaristes Français d'Ecône ont été emportés par une avalanche alors qu'ils se trouvaient à 2.200 mètres d'altitude au-dessus du lac de Cleuson. L'un d'eux a trouvé la mort, deux autres sont portés disparus et un quatrième a été blessé, a annoncé la police valaisanne.

 

  Nous pouvons nous interroger sur cet accident troublant se produisant quelques jours après le début du processus de ralliement. Hasard ou non ?


Voici ce que dit Monsieur l'abbé Grossin (prêtre non una cum) qui a fait son séminaire à Ecône :

 "Je peux témoigner que les excursions dangereuses ont toujours été pratiquées à Ecône depuis 38 ans. Ce sont les premiers morts. Il n'y a pas de hasard ... L'irréprochable Justice de Dieu commence à frapper cette Fraternité en train d'apostasier pour la faire réfléchir et la faire réagir. "

 


  De plus, est-ce un hasard que l'accident se soit produit le jour de la fête de Notre Dame de Lourdes ? en effet, c'est  à Lourdes que Mgr Fellay a eu l'impudence de demander  aux fidèles de "réciter un million de chapelets" pour la levée d'une excommunication qui n'existait pas... alors que cette levée était déjà prévue longtemps auparavant selon l'aveu de prêtres de la FSSPX ! Ceci est fort possible et probable puisqu'on apprend que Mgr Fellay s'était rendu à Rome le 29 août 2005 :


  Le 24 janvier 2009, dans son communiqué présentant le décret, la salle de presse du Vatican déclare :

“Sua Santità Benedetto XVI, che ha seguito fin dall’inizio questo processo, ha cercato sempre di ricomporre la frattura con la Fraternità, anche incontrando personalmente S.E. Mons. Bernard Fellay, il 29 agosto 2005. In quell’occasione, il Sommo Pontefice ha manifestato la volontà di procedere per gradi e in tempi ragionevoli in tale cammino ed ora, benignamente, con sollecitudine pastorale e paterna misericordia, mediante Decreto della Congregazione per i Vescovi del 21 gennaio 2009, rimette la scomunica che gravava sui menzionati Presuli. Il Santo Padre è stato ispirato in questa decisione dall’auspicio che si giunga al più presto alla completa riconciliazione e alla piena comunione”

  En résumé cela signifie que lors de la rencontre du 29 août 2005, Mgr Fellay a alors convenu avec Benoît XVI de « procéder par degré et en un temps raisonnable »  pour parvenir à la « complète réconciliation et à la pleine communion »

 Mgr Fellay n'a-t'il pas déclaré lui-même : "Je m’attendais à cette levée depuis novembre 2005" (réponses de Mgr Fellay au quotidien Présent du 31-01-2009)


Mgr Fellay, de Notre Dame, on ne se moque pas ! Mgr Fellay, Notre Dame n'accepte pas votre trahison et votre reniement contre la Foi !


 Rappel :

 Lourdes, le 31 octobre 2008 :

"Le pape lèvera-t-il les excommunications frappant les quatre évêques présents ? Mgr Fellay demande à ses fidèles de réciter un million de chapelets entre le 1er novembre et le 25 décembre pour que cette perspective de paix se concrétise enfin. Pari fou ? Ou au contraire, comme le murmurent certains,
geste purement théâtral de quelqu’un qui a déjà obtenu ce pour quoi il déclare faire prier ? Gageons que la vérité n’est ni d’un côté ni de l’autre.

Source :  Monde et vie


  > Quoi qu'il en soit, prions pour le repos de l'âme de ces trois séminaristes et pour les familles durement affligés par cette épreuve

 



L'appel public de l'abbé Guépin à ses confrères de la FSSPX

Publié le par c.m

  Suite à son sermon dénonçant vigoureusement l'attitude lamentable de Mgr Fellay, monsieur l'abbé Guépin lance un appel à tous ces confrères de la FSSPX.

http://www.ouest-france.fr/of-photos/2003/01/06/na10a_20030105_px_470_.jpg


Cher Confrère,


 Pour l’amour de Dieu et pour l’amour de la sainte Église, je vous en supplie, faites le bon choix pour l’honneur de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

 Vous ne pouvez servir le Christ-Roi et dans le même temps servir ceux qui l’ont découronné : « qui n’est pas avec moi est contre moi. »

 La vérité et l’erreur sont inconciliables.  Si les premiers chrétiens avaient cherché à s’entendre avec leurs persécuteurs, ou à se faire « reconnaître » par eux, nous n’aurions pas de saints, nous n’aurions pas de martyrs !

Je prie pour vous au saint Autel, pour que vous restiez fidèle à la seule et unique Église de Notre-Seigneur Jésus-Christ.


Abbé Philippe Guépin



  Monsieur l'abbé Belmont sur son site rajoute ceci :

  La note du Vatican en date du 4 février dernier précise bien : « Pour une future reconnaissance de la Fraternité Saint Pie X, la condition indispensable est la pleine reconnaissance du Concile Vatican II... »

 

Il n'y a plus à tergiverser, il faut témoigner de la foi.

 



 Espérons que cet appel (un de plus) portera ses fruits et que beaucoup de prêtres de la FSSPX ne tomberont pas dans  le piège qui leur ait tendu.

Croisade du Rosaire contre Mgr Fellay pour trahison

Publié le par rémy

 Bernie Fellay
 Beaucoup de fidèles et de prêtres à la FSSPX ne digèrent  pas la levée de "l'excommunication". Pour preuve, en Amérique, des membres de la FSSPX créent une Croisade Mondiale du Rosaire pour le remplacement de Mgr Bernard Fellay comme Supérieur Général.


 Ils lancent l'appel à tous les membres de la FSSPX afin de les rejoindre eux et leur fondateur Mgr Lefebvre.

 De: Jesse Gomez Jr., Organisateur de la Croisade Mondiale du Rosaire des membres de la FSSPX pour le remplacement de Mgr Fellay.

 Chers Pères:

 Nous, membres de la FSSPX, organisons une Croisade Mondiale du Rosaire pour remplacer le Supérieur Général, Bernard Fellay, en tant que Supérieur Général pour avoir trahit l'adhésion à la FSSPX. Nous ne reculerons point. Pour avoir retourné sa veste, Fellay a réellement besoin d'être écarté de son office. Nous avons une Foi Catholique a protéger, et les égoïstes visés d'un homme ne sont pas suffisantes pour nous conduire tous à l'adhésion de Vatican II.

 Notre Dame doit souffrir sa Huitième Douleur à tel point qu'un de ses supposé évêque "traditionaliste" s'est vendu au très anti-Catholique modernisme auquel elle nous avait mis en garde dans ses messages de La Salette et de Fatima. Nous sommes tout à fait certain que notre saint Fondateur, Mgr Marcel Lefebvre, serait joyeux d'entendre que nous, membres de la FSSPX, avons réclamé notre Fraternité, la Fraternité Saint-Pie X, et que nous la maintenons séparée et hors du Nouvel Ordre non-catholique.

 Ces membres et clercs de la FSSPX qui, tout comme nous, rejettent cette liquidation de notre Fraternité à la Nouvelle église du Nouvel Ordre de Benoit-Ratzinger par Bernard Fellay et à son rejet des sages principes de notre saint Fondateur, Mgr Marcel Lefebvre, sont invités à rejoindre la Croisade du Rosaire des Membres de la FSSPX afin d'expulser Fellay.

Traduction du site : http://www.traditio.com/comment/com0902.htm

> Commentaire : le meilleur service que ces prêtres et fidèles pourraient faire à Notre Dame, cela serait de quitter définitivement la FSSPX, 'idiot utile' de la secte conciliaire. Depuis le début, la FSSPX a comme cheval de bataille l'éradication des prêtres non  cum. Depuis le début, la FSSPX reste en union avec des antichrists ! La situation actuelle est la suite logique du processus du ralliement.

Abbé J. Le Gal : Mgr Fellay franchit la ligne de l'erreur doctrinale

Publié le par c.m

 Un sermon didactique pour aider les fidèles (souvent perdus ces derniers jours) à mieux juger.

 Nous nous permettons de vous adresser notre sermon de dimanche dernier, au sujet de la levée de l'excommunication des évêques de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), par le décret du 21 janvier 2009 de la Congrégation pour les évêques. Vous pourrez le lire en pièce jointe (2 pages format A4 en PDF). Il est présenté en dix points courts, avec un titre clair, et sous forme de tract, en renvoyant le lecteur plus curieux aux sources citées : tout cela pour être facilement compréhensible par les fidèles et diffusables si vous le jugez utile.

 Le point principal est le point n°6 sur le décret du 21 janvier et les discussions annoncées tant par le Vatican que par la FSSPX. Mais ce point exige les rappels historiques des points précédents : on ne peut juger exactement du décret du 21 janvier 2009 qu'en ayant en tête les événements qui l'ont préparé, comme le rappelait de son côté le communiqué de l'Institut Mater Boni Consilii le 31 janvier dernier. Parmi ces rappels, citons simplement : d'une part le fait que le 5 mai 1988 Mgr Lefebvre avait signé, parmi les points doctrinaux, la reconnaissance de la validité de tous les nouveaux sacrements, d'autre part que lorsqu'il a retiré sa signature le lendemain, il a déclaré avoir changé d'avis pour des motifs pratiques (sur le statut canonique de la FSSPX), sans même évoquer les motifs doctrinaux. Cela en dit long sur l'état d'esprit de Mgr Lefebvre : c'est le même état d'esprit qui dirige la FSSPX depuis, et qui hélas dicte à la majorité des fidèles tous leurs jugements, on le voit particulièrement ces jours-ci. Le point n°9 souligne que l'erreur de la FSSPX sur l'autorité pontificale n'est pas une erreur comme une autre, mais une erreur qui peut avoir des conséquences dramatiques pour les âmes, même à leur insu.

 Ce sermon ne veut pas être polémique mais didactique, en invitant les catholiques à accepter de remettre en cause l'héritage de Mgr Lefebvre (non pas pour juger Mgr Lefebvre mais bien pour réfléchir à la direction que nous prenons : il ne s'agit pas de nous tourner stérilement vers le passé, mais bien de construire l'avenir de l'Eglise). Ce sermon vous invite notamment à connaître l'histoire du "traditionalisme" (parce que l'histoire est maîtresse de vie) et à fonder d'abord votre jugement sur la théologie catholique (et non pas sur des sentiments personnels et subjectifs, ni sur des considérations pragmatiques ou contingentes) : connaissance de l'histoire de la FSSPX depuis sa naissance, et recours aux principes de théologie sont les deux grands absents de toutes les opinions manifestées, depuis 10 jours, par les fidèles et par presque tous les prêtres.

 Le sermon présenté ici en pièce jointe n'est pas un communiqué de l'Institut Mater Boni Consilii, il n'engage que son auteur. Vous pouvez lire et télécharger le communiqué de l'Institut Mater Boni Consilii sur notre site www.sodalitium.eu

 Au même moment, l'actualité vient conforter l'analyse de l'Institut Mater Boni Consilii : Mgr Fellay a accordé une interview à Famille Chrétienne. Dans un jeu dangereux où il veut s'approcher le plus possible de la position de Vatican II sans abandonner son propre camp (c'est déjà l'esprit des discussions en vue d'un accord...), il y déclare notamment que "les juifs sont "nos frères aînés" dans le sens où nous avons quelque chose de commun, à savoir l'ancienne alliance". C'est aller trop loin, et la ligne de l'erreur doctrinale est déjà franchie : nous aurons l'occasion d'en reparler. Etrangement, cette interview était sur le site de la porte latine hier mardi (un prêtre de l'Institut a pu l'imprimer depuis ce site) jusqu'à ce qu'on l'en retire : quand j'y suis allé hier soir à 20h30, elle n'y était déjà plus...
On pourra en voir la version italienne ici.
Lisez le communiqué de l'Insitut (www.sodalitium.eu), faites-le lire. Lisez le sermon ci-joint, et s'il vous semble utile, faites-le lire.
Abbé Jocelyn Le Gal.
PS : La version du sermon ci-joint a été légèrement modifiée par rapport à celle distribuée aux fidèles rue Bleue le dimanche 1er février 2009 : des corrections de détail pour essayer de l'améliorer ou de le préciser.

Accepter la Shoah : nouveau critère pour pouvoir faire partie de la secte mondialiste

Publié le par c.m

  C'est clair et net mais c'est surtout logique. Pour être catholique, il faut croire tout ce que nous enseigne le Credo. Pour pouvoir faire parti de la religion moderniste, il faut adhérer au dogme de la Shoa... Il s'agit d'un pas de plus vers une religion mondialiste :

http://accel6.mettre-put-idata.over-blog.com/0/31/61/78/personnalites/Ratzinger.jpgROME, Mercredi 4 février 2009 (ZENIT.org) - S'il veut un jour pouvoir exercer un ministère d'évêque dans l'Eglise catholique, Mgr Williamson devra, entre autres, rejeter publiquement et sans équivoque ses positions sur la Shoah : c'est ce qu'indique aujourd'hui une « Note » de la Secrétairerie d'Etat du Vatican.

La « Note » fait la Une de L'Osservatore Romano en italien du 5 février 2009. Radio Vatican présente également ce 4 février la « Note de la Secrétairerie d'Etat sur la levée de l'excommunication des évêques de la Fraternité Saint-Pierre et sur les déclarations négationnistes de Mgr Williamson ».

« L'évêque Williamson devra, pour être admis à des fonctions épiscopales dans l'Eglise, aussi prendre ses distances de façon absolument sans équivoque et publiquement par rapport à ses positions sur la Shoah », déclare la Secrétairerie d'Etat.

Suite

 

1 2 > >>