Divers

Mardi 4 mai 2010 2 04 /05 /Mai /2010 18:44

 

 

L'ÉGLISE A RECONNU COMME AUTHENTIQUE
LE SAINT SUAIRE, OFFICIELLEMENT DEPUIS 1934
PAR LA VOIX DU PAPE PIE XI

 

par la prière indulgenciée suivante.

(Indulgence plénière à gagner demain 4 mai, fête du saint Suaire)

– Lire le message, ICI

– Télécharger le message, 4 mai, fête du saint Suaire

– Télécharger la prière, Prière indulgenciée à réciter devant le saint Suaire

 


Message original des "Éditions Saint-Rémi"

Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 0 commentaires
Lundi 26 avril 2010 1 26 /04 /Avr /2010 20:23

Mater Boni Consilii

 

 Nous souhaitons une bonne et sainte fête à l'Institut Mater Boni Consilii qui fêtera cette année ses 25 ans. Par cette même occasion, nous invitons nos lecteurs à prier tout spécialement pour cet Institut, pour qu'il continue, comme il le fait depuis 25 ans,  à défendre Notre Sainte Mère l'Eglise  et la doctrine catholique.

 

 Que Notre Dame du Bon Conseil éclaire et protège l'Institut Mater Boni Consilii !

Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 1 commentaires
Lundi 15 mars 2010 1 15 /03 /Mars /2010 18:58

   Soixante cinq ans sont passés depuis la terrible et meurtrière seconde guerre mondiale  où les trois grands Axes du Mal (communisme-nazisme-américanisme) se sont entredéchirés le pouvoir, causant la mort de millions d'êtres humains innocents.

   Malheureusement, dans certains milieux, il existe  des catholiques (leur nombre est infime et très marginal) qui, pour une raison ou pour une autre, sont des nostalgiques du régime nazi et des admirateurs du triste et célèbre Adolph Hitler.


Hitler face aux papes

  Voici donc un petit récapitulatif des paroles et actions de  l'Eglise catholique concernant le régime national-socialiste. Nous verrons aussi l'attitude des dirigeants nazis envers les catholiques allemands.

 Les nations retrouveront leur splendeur, leur catholicisme grâce au règne du Christ-Roi et non à travers un régime politique belliqueux, criminel et injurieux envers Notre Seigneur et notre Sainte Mère l'Eglise catholique.

- Pie XI :  "Le Christ-Roi est l'unique source du salut, de celui des sociétés comme de celui des individus: Il n'existe de salut en aucun autre; aucun autre nom ici-bas n'a été donné aux hommes qu'il leur faille invoquer pour être sauvés. Il est l'unique auteur, pour l'Etat comme pour chaque citoyen, de la prospérité et du vrai bonheur"(Encyclique Quas Primas)

 

Sommaire :

 

1. Actions et paroles des évêques allemands avant la guerre

2. Condamnation du Vatican

3. La haine et la persécution des nazis contre l'Eglise catholique

4. Concernant le Concordat

5. Concernant le Cardinal Innitzer


Lire l'article en entier
Lire et télécharger en format PDF


Annexe :  Sermon de Mgr Von Gallen contre le nazisme - 1941
Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 5 commentaires
Mardi 2 mars 2010 2 02 /03 /Mars /2010 20:28


Saint-Suaire  Une ostension extraordinaire du Saint-Suaire aura lieu du 10 avril au 23 mai 2010. Renseignez-vous auprès du Centre de Messe de l'Institut le plus proche de chez vous pour connaître la date éventuelle du pèlerinage au Saint-Suaire de Turin. Pour ceux qui viennent de plus loin, prenez contact avec l'abbé Jocelyn Le Gal.

 En préparation des pèlerinages, l'Institut Mater Boni Consilii organise une conférence sur le Saint-Suaire à Paris (6ème arrondissement) le samedi 20 mars 2010 de 14h30 à 18h30 : les principales énigmes de l'histoire du Linceul, la lecture de la Passion de Notre-Seigneur à partir des traces de ses plaies, et les dernières découvertes sur l'image corporelle. Entrée libre.



 Source : Sodalitium


Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 0 commentaires
Samedi 23 janvier 2010 6 23 /01 /Jan /2010 13:22

 
http://jacques.casari.free.fr/capconcours/prog/2008/102.jpg
  Un nombre important de jeunes de la "Tradition" et de nos chapelles fréquentent, voire organisent (avec l'accord et la participation des parents) des "rallyes dansants" et sortent même en "boîte" le week-end. Cela n'est pas acceptable et surtout, ce n'est pas catholique.

  Voici ce que saint Augustin (photo), Père et Docteur de l'Eglise, écrivait :

 "Les démons,  n'ayant  pas maintenant la liberté d’exercer leur cruauté sur les corps des chrétiens, ils déchirent les âmes par les danses. N'est-ce pas au milieu des danses que les enfants d'Israël oublièrent le vrai Dieu pour se consacrer au culte du veau d'or ?
  N'est-ce pas au milieu d'une danse que la tête de saint Jean-Baptiste fut apportée sur un plat pour récompenser les talents d'une habile danseuse ? Aussi tous les saints Pères regardent le bal comme le triomphe du démon, un sujet de tristesse pour les anges, une occasion de péché pour les chrétiens qui n'en sortent presque jamais sans avoir reçu quelques dangereuses blessures"

 Saint François de Sales déclarait lui aussi :

 "Je dis des danses ce que les médecins disent des champignons : les meilleures ne valent rien. Ces ridicules divertissements apportent toujours de grands dangers à l'âme ; ils dissipent l'esprit de dévotion, affaiblissent les forces de la volonté, refroidissent l'amour de Dieu, et réveillent dans l'âme mille sortes de mauvaises dispositions."


http://musee.societehisto.com/opFichier/olivier_elzear_mathieu_AhaWVyuYjPrz_1289.jpg  Voici donc un petit dossier rédigé par Monseigneur ELZÉAR-OLIVIER (1853-1929), Archevêque de Régina, docteur en philosophie, consacré sur la danse. . Lisez-le car il est vraiment excellent. Et n'hésitez pas à le diffuser à vos connaissances !


  En conclusion, voici ce qu'écrit Mgr Elzear-Oliver : "Prendre part aux bals, se livrer au plaisir de la danse, est donc mettre de côté les autorités des Saintes Ecritures, des Saints Pères, des Conciles, des Théologiens; c'est montrer par là qu'on ne tient aucun compte de tout ce qu'il v a de plus pieux et de plus éclairé dans l'Eglise."



 > Ouvrir-télécharger de dossier (PDF) en cliquant ICI



PS : Certaines danses folkloriques (provençales, bretonnes...) ne sont pas spécialement mauvaises et ne sont pas concernées par les propos cités ci-dessus.
Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 2 commentaires
Jeudi 21 janvier 2010 4 21 /01 /Jan /2010 10:28


http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2009/01/louisxvi-france1.jpg  21 janvier 1793 : Le roi Louis XVI meurt assassiné par la vermine révolutionnaire anti-catholique. Orchestrée par la franc-maçonnerie, la Révolution française restera l’un des pires bains de sang de tous les temps et de toute l’Histoire.

 Extrait du testament de Louis XVI :


"Je meurs dans l'union de notre sainte Mère l'Église Catholique, Apostolique et Romaine, qui tient ses pouvoirs par une succession non interrompue de Saint Pierre auquel Jésus-Christ les avait confiés. Je crois fermement et je confesse tout ce qui est contenu dans le Symbole et les commandements de Dieu et de l'Église, les Sacrements et les Mystères tels que l'Église Catholique les enseigne et les a toujours enseignés.
...
Je finis en déclarant devant Dieu et prêt à paraître devant Lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi"

  Le Pape Pie VI pleure la mort du roi français et dénonce ce régicide

 
Lire la très belle allocution de ce Pape écrite le 17 juin 1793 (fichier PDF) : "Pourquoi notre voix"


 Hommage... d'Albert Camus à Louis XVI !

 Ce fils des rivages d’Afrique du Nord, malheureusement fort éloigné du christianisme, n’en avait pas moins saisi le sens profond de l’assassinat de Louis XVI, beaucoup mieux que la grande majorité des hommes politiques et même que ces hommes d’Eglise qui rêvent plus que jamais de “baptiser” la Révolution :

 "Le 21 janvier, avec le meurtre du Roi-prêtre, s’achève ce qu’on a appelé significativement la passion de Louis XVI. Certes, c’est un répugnant scandale d’avoir présenté, comme un grand moment de notre histoire, l’assassinat public d’un homme faible et bon. Cet échafaud ne marque pas un sommet, il s’en faut. Il reste au moins que, par ses attendus et ses conséquences, le jugement du roi est à la charnière de notre histoire contemporaine. Il symbolise la désacralisation de cette histoire et la désincarnation du Dieu Chrétien. Dieu, jusqu’ici, se mêlait à l’histoire par les Rois. Mais on tue son représentant historique, il n’y a plus de roi. Il n’y a donc plus qu’une apparence de Dieu relégué dans le ciel des principes.

 Les révolutionnaires peuvent se réclamer de l’Evangile. En fait, ils portent au Christianisme un coup terrible, dont il ne s’est pas encore relevé. Il semble vraiment que l’exécution du Roi, suivie, on le sait, de scènes convulsives, de suicides ou de folie, s’est déroulée tout entière dans la conscience de ce qui s’accomplissait. Louis XVI semble avoir, parfois, douté de son droit divin, quoiqu’il ait refusé systématiquement tous les projets de loi qui portaient atteinte à sa foi. Mais à partir du moment où il soupçonne ou connaît son sort, il semble s’identifier, son langage le montre, à sa mission divine, pour qu’il soit bien dit que l’attentat contre sa personne vise le Roi-Christ, l’incarnation divine, et non la chair effrayée de l’homme. Son livre de chevet, au Temple, est l’Imitation de Jésus-Christ. La douceur, la perfection que cet homme, de sensibilité pourtant moyenne, apporte à ses derniers moments, ses remarques indifférentes sur tout ce qui est du monde extérieur et, pour finir, sa brève défaillance sur l’échafaud solitaire, devant ce terrible tambour qui couvrait sa voix, si loin de ce peuple dont il espérait se faire entendre, tout cela laisse imaginer que ce n’est pas Capet qui meurt mais Louis de droit divin, et avec lui, d’une certaine manière, la Chrétienté temporelle. Pour mieux affirmer encore ce lien sacré, son confesseur le soutient dans sa défaillance, en lui rappelant sa « ressemblance » avec le Dieu de douleur. Et Louis XVI alors se reprend, en reprenant le langage de ce Dieu : « Je boirai, dit-il, le calice jusqu’à la lie ». Puis il se laisse aller, frémissant, aux mains ignobles du bourreau."


Source : Albert Camus, L’homme révolté, La Pléïade, p. 528-529.

 

Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 1 commentaires
Mercredi 20 janvier 2010 3 20 /01 /Jan /2010 15:05

 Suite à notre dossier où nous exposions plusieurs arguments en faveur de la survivance de saint Jean qui serait revenu avec Elie et Enoch à la fin du monde, plusieurs réactions sur le web ont eu lieu. Nous publions ici l'exposé d'un fidèle catholique qui a démontré que l'Eglise catholique romaine enseigne et croit à la mort de saint Jean. Nous tenons à publier cette synthèse très documentée afin de clore le débat que nous avions soulevé. 

http://3.bp.blogspot.com/_gMbt5kXYdG0/SQY_eCyaZyI/AAAAAAAABCQ/ndWd_Vi8Mbg/s400/Saint+jean+tableau.jpg

 1. Preuves tirées de l'interprétation de la Sainte-Écriture
 2. Preuves tirées de la sainte Liturgie catholique romaine
3. De la liturgie de l'Église grecque, de la supériorité de la sainte Église Romaine sur toutes les autres Églises et de l'autorité suprême du Pape infaillible

Ouvrir/Télécharger le dossier (PDF)
Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 0 commentaires
Vendredi 8 janvier 2010 5 08 /01 /Jan /2010 18:56

  Alors que prochainement se déroulera la marche pour la Vie à Paris, voici, en information, ce qu'enseigne  notre sainte Mère l'Eglise sur l'avortement :


  - Canon 2350 : Ceux qui produisent un avortement, sans excepter la mère, encourent, si l'effet a été obtenu, une excommunication 'latae sententiae' réservée à l'Ordinaire; de plus s'ils sont clercs, on doit les déposer. (Droit canon de 1917)

http://1.bp.blogspot.com/_ZXWkrppnQQ0/StqTCa_XIfI/AAAAAAAADJM/aexoFCz0PhY/s400/foetus02.png- Pie XI le 31 décembre 1930 :  "Mais il faut encore, Vénérables Frères, mentionner un autre crime extrêmement grave par lequel il est attenté à la vie de l'enfant encore caché dans le sein de sa mère. Les uns veulent que ce soit là chose permise, et laissée au bon plaisir de la mère ou du père ; d'autres reconnaissent qu'elle est illicite, à moins de causes exceptionnellement graves auxquelles ils donnent le nom d'indication médicale, sociale, eugénique. Pour ce qui regarde les lois pénales de l'Etat, qui interdisent de tuer l'enfant engendré mais non encore né, tous exigent que les lois de l'Etat reconnaissent l'indication que chacun d'eux préconise, indication différente, d'ailleurs, selon ses différents défenseurs ; ils réclament qu'elle soit affranchie de toute pénalité. Il s'en trouve même qui font appel, pour ces opérations meurtrières, à la coopération directe des magistrats ; et il est notoire, hélas ! qu'il y a des endroits où cela arrive très fréquemment. Quant à « l'indication médicale ou thérapeutique », pour employer leur langage, nous avons déjà dit, Vénérables Frères, combien nous ressentons de pitié pour la mère que l'accomplissement du devoir naturel expose à de graves périls pour sa santé, voire pour sa vie même : mais quelle cause pourrait jamais suffire à excuser en aucune façon le meurtre direct d'un innocent ? Car c'est de cela qu'il s'agit ici. Que la mort soit donnée à la mère, ou qu'elle soit donnée à l'enfant, on va contre le précepte de Dieu et contre la voix de la nature : « Tu ne tueras pas ! » La vie de l'un et de l'autre est chose pareillement sacrée ; personne, pas même les pouvoirs publics, ne pourra jamais avoir le droit d'y attenter. C'est sans l'ombre de raison qu'on fera dériver ce droit du ius gladii, qui ne vaut que contre les coupables ; il est absolument vain aussi d'alléguer ici le droit de se défendre jusqu'au sang contre un injuste agresseur (car, qui pourrait donner ce nom d'injuste agresseur à un enfant innocent ?) : il n’y a pas non plus ici ce qu'on appelle le « droit de nécessité extrême », qui puisse arriver jusqu'au meurtre direct d'un innocent. Pour protéger par conséquent et sauvegarder chacune des deux vies, celle de la mère et celle de l'enfant, les médecins probes et habiles font de louables efforts : par contre, ils se montreraient fort indignes de leur noble profession médicale, ceux qui, sous l'apparence de remèdes, ou poussés par une fausse compassion, se livreraient à des interventions meurtrières.

[...]

Enfin, ceux qui dans les nations, tiennent le pouvoir ou élaborent les lois n'ont pas le droit d'oublier qu'il appartient aux pouvoirs publics de défendre la vie des innocents par des lois et des pénalités appropriées, et cela d'autant plus que ceux dont la vie est en péril et menacée ne peuvent se défendre eux-mêmes, et c'est assurément le cas, entre tous, des enfants cachés dans le sein de leur mère. Que si les autorités de l'Etat n'omettent pas seulement de protéger ces petits, mais que, par leurs lois et leurs décrets, ils les abandonnent et les livrent même aux mains de médecins ou d'autres, pour que ceux-ci les tuent, qu'ils se souviennent que « Dieu est juge et vengeur du sang innocent qui, de la terre, crie vers le ciel » (Genèse IV, 10)."

Encyclique Casti Connubii : texte intégral de l'Encyclique
Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 1 commentaires
Jeudi 7 janvier 2010 4 07 /01 /Jan /2010 12:18
 Suite à notre article Saint Jean est-il mort ? Reviendra-t-il combattre l'Antéchrist avec Elie et Enoch ? et aux diverses réactions qu'il a suscitées, nous publions un dossier plus complet sur la question.

PRÉSENTATION
CE QUE NOUS DIT L'EVANGILE
CE QUE NOUS RAPPORTE LA TRADITION
L'EGLISE GRECQUE DIT QU'IL S'AGIT D'UN FAIT
CONCLUSION
Annexe 1 : D'AUTRES ARGUMENTS RAPPORTÉS DANS LE LIVRE "VIE INTÉRIEURE DE LA TRÈS-SAINTE VIERGE"
Annexe 2 : COMMENTAIRE DE SAINT THOMAS D'AQUIN, Docteur de l'Eglise

Le dossier en PDF (13 pages)
Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 0 commentaires
Mercredi 6 janvier 2010 3 06 /01 /Jan /2010 10:38

http://donboscotechpolur.org/site/english/domainfiles/29/fckfiles/image/don_bosco1.jpg  Les soeurs du Christ-Roi, domiciliées vers Grenoble (et ayant un noviciat en Italie) sont des religieuses catholiques non una cum Ratzinger ; cette communauté dynamique, composée d'une vingtaines de soeurs, a été fondé par le R.P VINSON. Elles tiennent une école pour filles (Ecole Saint Joseph) mais elles souhaiteraient ouvrir une école pour garçons l'année prochaine (elles ont eu beaucoup de demandes) : Notre Dame Marie. Elles ont pu acheter l'année dernière une grange à côté de l'école des filles (école Saint Joseph) qu'elles comptent transformer en école donc d'importants travaux sont nécessaires.


Voici un extrait de leur dernière Simple Lettre (téléchargement en PDF):


 "Enfin le permis de construire est accordé ! Nous n'en avions pas besoin pour la maison desti­née aux Sœurs mais bien pour les futurs bâtiments de l'école qui s'implanteront dans les anciennes granges. Les unes après les autres, toutes les Commissions (sécurité, accès aux handicapés, assainissement, électricité...) ont dit leur mot. Et nous voilà enfin autorisés à commencer les travaux. La saison n'est pas très propice surtout si le gel et la neige arrivent. Mais les granges ont de bons toits, on peut donc travailler à l'abri.

Nous souhaiterions tellement pouvoir ouvrir cette annexe de l'école Saint-Joseph pour les garçons à la rentrée prochaine. Nous avons des demandes d'inscription qui nous assurent que l'école sera rem­plie tout de suite. Malheureusement, c'est le nerf de la guerre qui manque. Nous avons effectué les tra­vaux véritablement nécessaires dans la vieille maison et nous avons presque terminé de rembourser les prêts qui nous avaient été consentis pour l'achat l'année dernière...


Saint Ignace disait : "Prier comme si tout dépendait de Dieu et agir comme si tout dépendait de soi". Unissons-nous donc dans la prière : si vous le voulez bien, du 7 au 15 janvier 2010. nous consa­crerons la première dizaine de notre chapelet à cette intention. Nous mettrons ainsi sous la protection de Notre Dame et de Saint Joseph la mise en route de ces travaux importants. Et bien sûr, il nous faut encore solliciter votre générosité ou votre ingéniosité à nous trouver d'autres bienfaiteurs...


[...]


Vous pouvez adresser vos dons à la Maison Saint-Joseph. Chèques à l'ordre des Amis de Saint-Joseph des Plantés (CP 862 85 W Grenoble ). Reçu fiscal sur demande. Pour l'Etranger : ffiAN : HW9Y20(Ml/01017A)086285w028/67. BIC : PSSTFRPPGRE."

 

(les caractères gras, soulignés et en rouge sont de nous)

 

Ecole Privée Maison Saint Joseph

110 chemin des plantés

38470 SERRE NERPOL 

Tél : 04 76 64 24 11

______________________________ 


 Nous invitons toutes les âmes de bonne volonté à aider ces religieuses en :

1. récitant une dizaine de chapelet pour cette intention,
2. en leurs adressant, dans la mesure du possible,  des dons. "Les petits ruisseaux font les grands fleuves"
 Merci de faire circuler l'information

Que Dieu vous le rende au centuple !


Par Clément - Publié dans : Divers
Voir les 3 commentaires

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE

Pour CONTACTER le webmaster, envoyez un email à
catholique.sedevacantiste@laposte.net



http://www.umass.edu/wsp/images/pauliv.jpg
Le pape Paul IV affirme qu'un prélat tombé dans l'hérésie ne peut pas être pape :

 

"...Si jamais il advient qu’un évêque, même ayant fonction d’archevêque, de patriarche ou de primat; qu’un car­dinal de l’Église romaine, même légat; qu’un souverain pontife même, avant leur promotion ou leur élévation au cardinalat ou au souverain pontificat, ont dévié de la foi catholique ou bien sont tombés dans quelque hérésie, la promotion ou l’élévation, même si cette dernière a eu lieu avec l’assentiment unanime de tous les car­dinaux, est NULLE, INVALIDE, VAINE... Toutes leurs paroles, tous leurs faits et gestes, tous leurs actes administratifs, avec tout ce qui en découle, N’ONT PAS LE MOINDRE EFFET JURIDIQUE, et ne confèrent à per­sonne le moindre droit. Ces personnes ainsi promues ou élevées se­rait, par le fait même, SANS QU’IL FAILLE QUELQUE AU­TRE DÉCLARATION ULTÉRIEURE, privées de toute dignité, position, honneur, titre, autorité, fonction et pouvoir à la fois..."

(Constitution apostolique "Cum ex apostolatus )

 

> Un non-catholique ne peut pas être pape


 

Saint Pie X

Le pape Saint Pie X condamne solennellement le modernisme et excommunie ses partisans :

Les modernistes sont les pires ennemis de l'Eglise (Pascendi dominici gregis)
- Le modernisme est l'égoût collecteur de toutes les hérésies (Motu proprio Praestantia)


INFAILLIBILITE PONTIFICALE

http://1.bp.blogspot.com/_Xw7IH8jXqWQ/SyRmy9c3FcI/AAAAAAAAB84/-GhnFgI43KI/s320/Pie+IX+vignette+g.png

> Le pape Pie IX condamne ceux qui ne croient pas à l'infaillibilité extraordinaire ET ordinaire du Pape


- "Le pape est TOUJOURS pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à JAMAIS indéfectible" (Pie IX - Pastor aeternus)

- "On doit croire d'une foi divine et catholique tout ce qui est contenu dans les saintes Ecritures et dans la tradition, et tout ce qui est proposé par l'Eglise comme vérité divinement révélée, soit par un jugement solennel, soit par son magistère ordinaire et universel." (Pie IX- Dei Filius)

Lire ICI


> Les Papes, les Pères et les docteurs de l'Eglise affirment qu'un Pape ne peut pas enseigner des hérésies. Il est la règle de la foi sur terre. 


- Saint Léon I : "Aucune hérésie ne peut souiller celui qui est assis sur la chaire de Pierre, car c’est le Saint-Esprit qui l'enseigne"  (Sermon 98)

 

- Saint Cyprien : "La chaire de Pierre est cette Église principale d’où est sortie l’unité sacerdotale auprès de laquelle l’erreur ne peut avoir d’accès (Lettre 40 et 55)

- Saint Thomas d'Aquin : " L’Eglise universelle ne peut errer, car Celui qui est exaucé en tout au titre de sa dignité a dit à Pierre, sur la profession de foi duquel est fondée l’Église: J’ai prié pour toi pour que ta foi ne défaille point" (Somme théologique, supplément de la IIIe partie, q. 25, a. 1)

Lire ICI


> Sept arguments théologiques contre l'hérésie du Pape hérétiqueICI

 



La vacance du Siège de Pierre, la crise de l'Eglise : événements prédits


- Notre Seigneur : "L'abomination de la désolation régnera dans le lieu saint"
(Matthieu 24, 15)


http://a10.idata.over-blog.com/1/13/94/95//Notre-Dame-Salette.jpg


- Notre Dame à la Salette (1848)   :

"Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist... L'Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation."

- Le pape Léon XIII prédit l'occupation du chaire de Saint Pierre par des imposteurs :

http://www.oblatesbethanie.org/Images%204/LeonXIII.jpg

"L'Eglise, épouse de l'Agneau Immaculé, la voici saturée d'amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. (Exorcisme de Léon XIII contre Satan et les anges apostats, 1884)



L'ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE PEUT-IL ÊTRE CHANGE ?

NON !


- "L'Esprit-Saint n'a pas été promis aux successeurs de Pierre pour dévoiler par son inspiration une nouvelle doctrine, mis pour qu'avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le Dépôt de la Foi." (Constitution Pastor Aeternus)


- "Le dogme chrétien n'admet aucune altération, aucune atteinte à ses caractères spécifiques, aucun variation dans ce qu'il a de défini." (Commonitorium V° Siècle)


- "La Foi catholique est d'une nature telle qu'on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher :  ou on la possède toute entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la Foi catholique : quiconque n'y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé." (Symbole de Saint Athanase)



Vatican II :  Concile INVALIDE car HERETIQUE


Le dossier ICI

La Réforme liturgique Vatican II absolument NULLE, VAINE et INVALIDE


Le dossier ICI



Aujourd'hui, les sacres sans mandat romain explicite sont valides et licites

Le dossier ICI

Concernant la juridiction à notre époque

Le dossier ICI


Où trouver des centres de Messes catholiques non una cum ?


 cliquez ICI


 


CONCERNANT LA FSSPX

Voie sans issue entachée d'erreurs et d'hérésies

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés